Trilogie Kemi Seba

« 50 Nuances de Noir », une association pour mieux vivre ensemble

Société

« 50 Nuances de Noir », une association pour mieux vivre ensemble

Par Redaction NOFI

L’association 50 Nuances de Noir a été fondée cette année par la réalisatrice et autrice Isabelle Boni-Claverie.

« 50 Nuances de Noir », une association pour mieux vivre ensemble

A l’heure de la culture du clash dans les médias, du bashing généralisé sur les réseaux sociaux, des crispations identitaires et polémiques souvent stériles, l’association 50 Nuances de Noir considère qu’il est temps d’avoir enfin de vraies Conversations.

En effet, l’objectif de l’association est de donner des outils à toutes celles et ceux qui, quelles que soient leurs origines, se demandent comment co-créer un meilleur vivre-ensemble. Pour ce faire, une équipe aussi diversifiée que le public ciblé est disponible pour répondre aux différentes questions. Celle-ci, convaincue que nos différences sont une richesse pour la société française, propose des espaces de discussions ouverts à tous.

L’initiatrice du projet

L’initiatrice de ce projet est Isabelle Boni-Claverie. La réalisatrice et autrice est notamment connue pour son documentaire « Trop noir pour être française ». Aussi, son récit autobiographique éponyme sur son parcours de femme noire en France a suscité énormément de retours. En outre, Isabelle Boni-Claverie a reçu de très nombreux témoignages qui manifestaient un désarroi face aux inégalités liées à la couleur de peau.

Ainsi, il lui a semblé nécessaire de poursuivre la conversation entamée avec le public sur les inégalités liées à l’origine. Elle décide alors de créer l’association 50 Nuances de Noir, pour œuvrer à un meilleur vivre-ensemble.

Un premier rendez-vous sur le thème des enfants

Pour sa première « Conversation », l’association 50 Nuances de Noir s’est attachée à un sujet peu traité. En effet, le thème de la première rencontre qui a eu lieu le 16 octobre dernier avait pour thème: « Nos enfants sont-ils racistes? ».

Les docteurs Claire Mestre et Viviane Rolle-Romana ont assuré les interventions. Ces deux ethnopsychiatres réputées ont une longue pratique de consultation thérapeutique auprès de personnes de toutes origines. Viviane Rolle-Romana a ouvert un centre de consultation destiné aux femmes afrodescendantes. Claire Mestre reçoit des mineurs isolés venus du Moyen-Orient, d’Afrique ou d’Europe de l’Est. La question du racisme, qu’il soit psychologique ou institutionnel, est au cœur de leur travail.

Pour la saison 2018-2019, l’association prépare un cycle de 5 Conversations.

Pour suivre les différents évènement de l’association « 50 Nuances de Noir »:

Site internet: 50nuancesdenoir.com

Facebook

Pour adhérer à 50 Nuances de noir c’est ici

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Docteur Viviane Rolle Romana, spécialiste en ethnopsychiatrie

retour à la page d’accueil