Le Bouquet Africain de Thema

USA : Les immigrés les plus travailleurs du pays sont africains

Société

USA : Les immigrés les plus travailleurs du pays sont africains

Par Sandro CAPO CHICHI

D’après une enquête du gouvernement des États-Unis, les immigrés les plus travailleurs du pays seraient africains. Et ce malgré les préjugés les dépeignant comme des paresseux. 
Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

En 1976, la chanteuse américaine Tina Turner déclarait-tout en admettant ne pas avoir approfondi la question- que les Africains du continent étaient très paresseux et qu’ils se contentaient de vivre des produits de la terre.

On peut au moins reconnaître à Turner le fait d’avoir sous-entendu que ‘les Africains’ à partir de laquelle elle a bâti sa généralisation étaient peut-être ‘très paresseux’ parce qu’ils n’avaient pas besoin de travailler davantage pour survivre.

Je ne sais pas si cette opinion de Turner a évolué depuis. Si ce n’est pas le cas, les données ci-dessous pourront peut-être lui faire changer d’avis à elle et à ceux qui partagent son opinion d’alors. Elles montrent que les Africains se rendent aux Etats-Unis pour y travailler, ce qui n’aurait aucun sens s’ils pouvaient se permettre d’être fainéants en vivant des produits de leur terre en Afrique. Mieux encore,  ce sont des Africains, les Ghanéens, qui y travaillent le plus que les immigrés de n’importe quelle autre origine et que la moyenne des Américains natifs eux-mêmes.

immigrés

Ratio citoyen de 16 ans et plus / ayant un emploi aux Etats-Unis par lieu de naissance
Crédit : Bloomberg ( Source: U.S. Census) Bureau American Community Survey 2016

 

D’après les mêmes sources gouvernementales, on apprend que le même ratio citoyen /ayant un emploi est à 72.2% chez les Africains de l’Ouest, 70,7% chez les Africains de l’Est et  69% pour tous les immigrés africains. Ces chiffres sont supérieurs aux 62,7% pour l’ensemble des immigrés aux 56% pour les immigrés d’Asie orientale et 47,5% pour les immigrés européens.

immigrés

Ike & Tina Turner au Ghana, 1971

Loin des clichés les associant à la paresse, ces données reflètent à coup sûr  l’énergie générée par le dur travail des Africains aux Etats-Unis.

Vous aimerez aussi:

USA : Cette fille d’immigrés africains a été admise dans 11 écoles de médecine

 

 

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !