CULTURE

Hommage à Aretha Franklin, la « Reine de la Soul »

La grande Aretha Franklin, indiscutée « Reine de la Soul« , celle qui nous a fait vibrer et offert des classiques intemporels tel que « Think« , « I say a little prayer » ou encore « Respect« , s’est éteinte à l’age de de 76 ans des suites d’une longue maladie. 

La nouvelle est tombée jeudi 16 août 2018. Aretha Franklin est décédée, chez elle à Detroit, entourée par sa famille et ses proches venus la soutenir. Elle était connue pour la puissance vocale derrière sa couverture teintée de féministe d’Otis Redding ‘Respect’. Franklin a été une source d’inspiration pour de nombreuses générations de divas pop.

Image result for aretha franklin rock and roll hall of fame

Son premier enregistrement, «Spirituals», est sorti sur une étiquette locale en 1956 alors qu’elle n’avait que 14 ans. Elle a sorti son premier album «The Great Aretha Franklin», en 1960, après avoir signé avec Columbia records en 1960. Cela lui a valu plusieurs succès de R & B, et celui qui a fait irruption dans le top 40 de Billboard en 1961, «Rock-A-Bye Your Baby». Son hymne, «Respect», est passé en tête des classements en 1967 et a été adopté comme l’hymne des droits civiques et des mouvements pour l’égalité des femmes. En 1987, Franklin devient la première femme intronisée au Rock and Roll Hall of Fame.

Image result for aretha franklin rock and roll hall of fame

Souvenons-nous de la « Reine de la Soul » à travers une sélection de ses plus grands titres :

Think

« Think » sorti en single en 1968, dans l’album Aretha Now est un puissant hymne féministe, écrite par Aretha et ensuite par son mari Ted White. La « Reine de la Soul » l’a reprise elle-même dans le film Les Blues Brothers dont nous vous proposons un extrait ci-dessous :

I say a little prayer

Initialement, cette chanson, écrite par le parolier Hal David visait à exprimer l’inquiétude d’une femme pour son mari combattant dans la guerre du Vietnam. Elle fut initialement enregistrée le 9 avril 1966 et interprété par la grande Dionne Warwick. Aretha Franklin reprendra la chanson en 1968 pour notre plus grand plaisir, jugez plutôt :

(You Make Me Feel Like) A Natural Woman

Écrite par Gerry Goffin et Carole King, la chanson a été inspirée par Jerry Wexler (journaliste musical converti en producteur discographique parmi les plus influents des États-Unis). Ainsi que ce dernier l’a raconté dans son autobiographie, alors qu’il était étudiant en culture musicale afro-américaine, Jerry Wexler réfléchissait à mettre sur pied le concept de « l’homme naturel« . Lorsqu’il croisa la route de Carole King, celle-ci lui demanda une chanson « femme naturelle » pour le prochain album d’Aretha Franklin. Voici le résultat :

Respect

Écrit et publié à l’origine par Otis Redding en 1965, Respect est devenu un succès en 1967 grâce à Aretha Franklin. Les deux versions de la musique sont très différentes notamment au niveau des paroles, ainsi que de l’histoire qui revêt avec Aretha Franklin une saveur différente. En effet, la version de Redding était un plaidoyer d’un homme désespéré, donnant à sa femme tout ce qu’elle désire, du moment qu’elle lui donne du respect. La version de la « Reine de la Soul » est quant à elle la déclaration d’une femme forte et confiante, qui sait qu’elle a tout ce que veut son homme. Elle ne lui fait jamais de tort et exige son « respect ». La version de Franklin ajoute le refrain « R-E-S-P-E-C-T ». Jugez plutôt :

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 425

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter