Trilogie Kemi Seba

LDNA : « le respect et la liberté ne se quémandent pas ! Ils s’arrachent ! »

Société

LDNA : « le respect et la liberté ne se quémandent pas ! Ils s’arrachent ! »

Par Makandal Speaks

Nofi vous propose de partir à la rencontre de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA), à travers une interview de ses membres.Bonjour pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour nous sommes un mouvement, un collectif Afro qui lutte contre la négrophobie, le racisme et contre les droits bafoués de nos frères et sœurs. Nous sommes donc très investis dans la défense des droits et le respect de la dignité de la communauté noire en menant régulièrement des actions sociales et humanitaires ou en faisant des actions fortes afin de faire bouger les choses pour trouver des solutions à une situation donnée. Nos actions sont aussi destinées à montrer à tous et toutes qu’il est nécessaire et utile de résister et de se battre lorsque l’on se retrouve victime d’injustices, de discriminations ou de racisme. Il est important de comprendre que ne pas se laisser faire et se battre est largement possible et faisable.

Qu’est ce qui a présidé à la création de la Ligue de Défense Noire Africaine ?

La raison a été très simple. Cela s’est fait à cause de la somme d’injustice et de racisme que nous subissons quasiment au quotidien, en permanence. Eh bien à un moment rester là et ne rien faire ce n’était plus possible. En tant que jeunes afro il fallait passer à l’action, c’est ainsi que la LDNA est née.

L’image contient peut-être : 10 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Pourquoi avoir choisi de vous appeler ainsi ?

Simplement parce que se constituer en ligue c’est plus simple pour agir de façon rapide et réactive pour défendre la communauté. Il y a trop de Naomi, Noélani, Théo, Adama, Lamine, Boubacar ….et j’en passe ! Il y a trop de victimes et trop d’injustices et d’actes racistes commis envers les noirs dans ce pays. Le racisme envers les noirs c’est tout le temps, on a l’impression que ça ne s’arrête jamais. Il ne faut pas regarder ailleurs ou banaliser cet état de fait parce que cela peut générer des situations où des mamans, des femmes, des jeunes peuvent se retrouver en situations de dangers graves parce qu’ils ou elles sont noir(e)s. Il n’y a pas qu’aux Etats-Unis où des crimes négrophobes se produisent, cela se passe aussi en France.

Les noirs « non-africains » sont-ils exclus ?

Non bien au contraire, la LDNA défend tous les noirs qu’ils soient afro-descendants de la Caraïbe ou qu’ils soient d’Afrique, ensemble on est plus fort.

Votre logo est original, que signifie-t-il ?

Merci. Notre logo raconte les noirs et l’Afrique qui se défendent des griffes de l’occident symbolisé par ce qui entoure l’Afrique. Au milieu le lion défend l’Afrique et les siens, il fait face majestueusement aux prédateurs de l’Occident.

Aucun texte alternatif disponible.

Logo de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA)

A qui s’adresse votre structure ?

Nous l’avons déjà fait savoir, la LDNA s’adresse à la communauté noire dans son ensemble.

Quels sont vos objectifs ?

La décolonisation du cerveau nègre, et remettre la solidarité au cœur de notre éducation par le respect au sein de la communauté.

Quels moyens mettez-vous en œuvre pour réaliser vos objectifs ?

Nous employons tous les moyens et ressources dont nous disposons, telle que l’union de la communauté qui valide notre idéologie, ainsi que la solidarité à remettre au sein de la communauté ce qui arrive à se faire petit à petit.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes qui mangent, personnes assises, table, nourriture et plein air

Qui compose la LDNA ?

Notre collectif est à la base composé de jeunes conscients des défis à relever pour la communauté noire africaine. Mais nous avons aussi des anciens qui joignent leurs forces dans la bataille.

Quelle est votre philosophie/idéologie ? Pourquoi ?

Notre philosophie est que le respect et la liberté ne se quémandent pas ! Ils s’arrachent !

Que répondez-vous à ceux qui critiquent la radicalité de votre démarche ?

Nous disons régulièrement que nous ne sommes pas là pour plaire aux gens et surtout pas à ceux qui ont la critique néfaste plutôt que constructive. Nous sommes là pour faire avancer les choses c’est cela qui nous importe. Nos actions coup de poing et notre lobbying si ils dérangent tant mieux quelque part. Car grâce à cette radicalité dans l’action nous réussissons à faire fléchir ceux qui portent atteinte à notre intégrité. Quand les noirs sont victimes de discriminations ou de meurtres racistes c’est une radicalité très grave et à laquelle il est temps de répondre de façon à ce que cela cesse.

EN DIRECT DE LA FNAC Maître GIMS TU TE FOU DE LA GUEULE DE QUI ?? #BOYCOTTMAITREGIMS

Publiée par Ligue de défense noire africaine sur samedi 24 mars 2018

D’où vous vient toute votre énergie ?

De mes ancêtres.

Quelle est selon vous l’importance de militer sur le terrain ?

C’est fondamental d’être sur le terrain !

On a pu vous voir dernièrement aux côtés de personnalités telles que Jo Dalton, Soldat Killuminati ou encore Ousmane Badara. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Peu de choses, rien à dire sinon qu’ils sont de la communauté. En toute logique il est normal de leur donner la parole pour faire avancer les choses.

L’image contient peut-être : 6 personnes

Quel regard portez-vous sur la communauté noire ? Existe-t-elle vraiment selon vous ?

Le regard est le suivant: nous voyons une communauté en manque de confiance en elle et qui préfère être une communauté suiveuses des autres. Il faut qu’elle se réapproprie tout ce qui constitue sa force.

Selon vous que faudrait-il mettre en œuvre (ou poursuivre) pour que nous émergions ?

Justement nous devons résoudre le problème d’identité culturelle qui ronge notre communauté pour permettre aux prochaines générations que notre culture et nos traditions s’imposent d’emblée en étant débarrassés de toute aliénation. C’est une nécessité absolue, car en se réappropriant nos forces nous pourrons pleinement développer nos propres potentiels et nos potentiels sont grands sinon nous ne serions pas à ce point attaqué avec férocité par tout ce qui découle du colonialisme.

Où les lecteurs de Nofi peuvent ils vous retrouver/ suivre ?

Instagram : liguededefensenoireafricaine

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Rencontre avec l’Amicale des Etudiants Caribéens Africains et Sympathisants