L'ÉCRIN POLITIQUE

Entretien avec Gabriel Serville, député de la 1ère circonscription de Guyane

« La Guyane a toujours été une terre d’intégration. » Dans ce numéro de l’écrin politique, Keyza nubret grand-Bonheur reçoit Gabriel Serville, député de la première circonscription de la Guyane.

Entretien avec Gabriel Serville, député de la 1ère circonscription de Guyane

Gabriel Serville est le député de la première circonscription de la Guyane. Cette partie regroupe huit communes dont la capitale, Cayenne. Le politique nous parle de la difficulté d’exercer sa tâche de parlementaire sur ce territoire immense, où terre et mer se croisent et créent parfois des cloisons entre habitants. Par ailleurs, la Guyane regroupe une diversité de populations exceptionnelle, dont celles qui ont émigré sur son sol plus récemment, pose plusieurs défis. Néanmoins, c’est cette mosaïque qui en fait un espace culturellement riche.

Dans cet échange avec la chroniqueuse Keyza Nubret Grand-Bonheur, le député raconte son parcours, son départ de la Guyane pour l’hexagone puis, son retour sur place.  Le natif de Cayenne, professeur de mathématiques de formation, est venu à l’engagement politique par sa fonction de pédagogue. En effet, témoin privilégié des épreuves traversées par la jeunesse guyanaise, Gabriel Serville est ensuite devenu proviseur puis, s’est investi quelques années plus tard pour faire changer les choses à la racine. Elle revient également sur le référendum du changement de statut de la Guyane, pour lequel la majorité de la population a voté non. Désir de persévérer dans cette situation ou mal information, le député exprime son point de vue sur cette question épineuse.

Entre aspirations et expériences, le député accepte de nous dévoiler un de ses loisirs les plus inattendus: la basse.  En effet, l’élu, qui exécute son second mandat, est musicien depuis de nombreuses années et lance même un appel aux groupes parisiens en recherche de bassiste.

Découvrez cette interview exclusive !

Nous remercions notre partenaire, la marque Marie Carmen, et Régine Larcher au stylisme, qui ont habillé notre chroniqueuse Keyza Nubret Grand-Bonheur.

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Articles : 655