Malkia - Le réveil du Ka

Olivier Serva propose un « Grand livre » sur les discriminations que subissent les ultramarins

Politique

Olivier Serva propose un « Grand livre » sur les discriminations que subissent les ultramarins

Par Makandal Speaks

La délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, présidée par le député guadeloupéen Olivier Serva, rédigera un « Grand livre » sur les discriminations à l’encontre des populations des DROM-COM.

Mercredi 18 octobre 2017, les députés de la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale ont approuvé la rédaction d’un Grand livre relatif à toutes les discriminations subies par les ultramarins. Ce projet est une proposition du Président de la délégation, Olivier Serva, le député de la première circonscription de la Guadeloupe.

Ce « Grand livre » aura pour but de dresser un bilan des discriminations à caractère raciste, antisémite, anti-LGBT, mis aussi les discriminations faites aux personnes en situation de handicap.  Cinq co-rapporteurs prêteront leur plume à cet ouvrage :

  • Ramlati Ali (Mayotte),
  • Laurence Vanceunebrock-Mialon (Allier),
  • Cécile Rilhac (Val d’Oise),
  • Josette Manin (Martinique),
  • Maud Petit (Val-de-Marne)
Grand livre

Olivier Serva propose un « Grand livre » sur les discriminations que subissent les ultramarins

Cette décision a été prise à la suite de l’audit de Frédéric Potier, délégué interministériel à la DILCRAH [1] qui déclarait en conclusion :

« Je me réjouis de cette initiative des parlementaires (…). J’aurais grand plaisir à travailler avec eux » [2]

Cette audition fut aussi l’occasion d’aborder des sujets sensibles, pour ne pas dire tabou au sein des populations ultramarines. Certains, comme le député Mahorais, Mansour Kamardine évoquaient les discriminations dont pouvaient faire l’objet les élus d’outre-mer, même dans les hautes sphères de l’État. D’autres, qu’il serait difficile de faire témoigner les victimes de discriminations, notamment lorsque celles-ci étaient liées à l’orientation sexuelle. D’autres encore, à l’instar de Serge Letchimy, député de Martinique, plaident pour « une politique de la reconnaissance de la diversité«  de la France.

Rappelons au passage que 50% des personnes originaires des Départements d’Outre-mer et d’Afrique sub-saharienne disent avoir déjà vécu le racisme.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Olivier Serva, nouveau président de la délégation parlementaire de l’outre-mer

Notes et références

[1] La délégation interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (ou DILCRAH) crée en 2012 a pour but de coordonner la politique nationale de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

[2] « La Délégation Outre-mer approuve l’élaboration d’un Grand livre sur les discriminations subies par les Ultramarins« , outremers360, publié le 18 octobre 2017

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !