Brown Sugar Night #3

Congo : Le texte du projet de la nouvelle Constitution a été dévoilé

Politique

Congo : Le texte du projet de la nouvelle Constitution a été dévoilé

Par SE

Le texte intégral du projet de la nouvelle Constitution qui doit permettre au président Sassou de briguer un troisième mandat a été enfin rendu public cette semaine. Il comporte 54 pages avec 246 articles en 21 titres.

La campagne en vue du référendum du 25 octobre avait été ouverte vendredi dernier. Plusieurs jeunes de l’association Ras-le-bol, opposée au changement de la Constitution, avaient manifesté dans le sud de Brazzaville portant des pancartes avec des slogans tels que « Sassoufit », « Non au référendum » ou « Sassou dégage !». Les militants avaient été dispersés par la police et certains d’entre eux avaient même été arrêtés.
Le samedi 10 octobre, c’était les partisans du président Denis Sassou Nguesso qui participaient à un meeting dans le centre de Brazzaville avec des t-shirts, des casquettes -distribués gratuitement par les organisateurs de l’événement- et des affiches sur lesquels on pouvait voir des hashtags du style #Sassoui, #Jedisoui… Ces derniers avaient bénéficié de la somme de cinq mille francs CFA (7.62 euros) et de bus mis à leur disposition pour les conduire jusqu’au lieu du meeting.
Les hashtags et slogans des deux camps avaient fait le tour des réseaux sociaux depuis l’annonce du référendum.

000_Par8287027_0

Lundi 12 octobre, l’opposition Congolaise qui jusqu’ici qualifie les actions du Président Sassou de coup d’Etat constitutionnel se plaignait du fait que le texte de la nouvelle Constitution ne soit pas connu par le corps électoral « Personne n’a pris connaissance de ce projet constitutionnel », déclarait Paul-Marie Mpouelé, coordonnateur du Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique (Frocad). Avant cela, les opposants avaient lancé un ultimatum au chef d’Etat « Nous laissons au président Sassou jusqu’au 19 octobre pour annuler son référendum anticonstitutionnel sinon le peuple engagera sa destitution dès le 20 octobre ».

Qu’il y a-t-il dans les 54 pages ?

Le texte du projet de la nouvelle Constitution définit le cadre juridique des partis politiques, des collectivités locales et des institutions. Rien de nouveau jusqu’ici… Mais lisons ensemble l’article 65 où nous découvrons la réduction du mandat du président de la République (cinq ans au lieu de sept ans) ! Toujours d’après cet article, le mandat à la présidence est renouvelable deux fois et plus une fois.

La limite d’âge fixé à 70 ans au moment du dépôt de la candidature à l’élection présidentielle n’existe plus. Petit rappel, Sassou Nguesso n’en a « que » 72… Aussi le candidat à la fonction de Président de la République du Congo ne pourra prétendre à ce statut que s’il « n’est âgé de trente (30) ans révolus (auparavant 40 ans) et s’il « jouit d’un état de bien-être physique et mental dûment constaté par un collège de trois médecins assermentés désignés par la Cour constitutionnelle». Autre nouveauté, le retour de la fonction du premier ministre « chef du gouvernement» à la place du chef d’Etat.

Aujourd’hui la soif de rester au pouvoir est tellement forte que plusieurs chefs d’Etats africains comme Sassou Nguesso trouvent tous les arguments nécessaires -aussi ahurissants soient ils- pour contourner les interdits de leur Constitution et s’agripper au pouvoir éternellement.

Vous aimerez aussi 

284742563-Congo-Texte-du-projet-de-constitution

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !