Trilogie Kemi Seba

Quand TF1 et Cavani se trompent sur Michael Jordan et la Jamaïque

Société

Quand TF1 et Cavani se trompent sur Michael Jordan et la Jamaïque

Par Abou Cissé

Un média et un joueur de football se sont illustrés la semaine dernière de manière inattendue et pas à leur avantage sur le basketteur américain Michael Jordan et la Jamaïque.

TF1 a appellé la légende Mickael Jordan

Double boulettes pour TF1 et Cavani. Commençons par le média TF1 qui lors de son journal de 20 heures du samedi 13 juin, avait réussi à obtenir une interview exclusive de Michael Jordan. Ce dernier était en visite à Paris ce week-end pour fêter les 30 ans de sa marque (Air Jordan et Jordan Brands) en faisant un tour au Palais Tokyo et en inaugurant le terrain de sport des Haies dans le 20ème arrondissement. Malheureusement, la chaîne  TF1  s’est trompée sur l’orthographe du prénom du sextuple champion NBA avec les Chicago Bulls, le plus grand basketteur de l’histoire et  l’un des meilleurs sportifs de tous les temps. Au lieu d’écrire Michael Jordan, TF1 a écrit Mickael Jordan.

Cavani place la Jamaïque en Afrique

Autre cadre et autre contexte. Lors de la conférence de presse de l’avant-match entre l’Uruguay et la Jamaïque comptant pour la première journée de la Copa America 2015 qui se déroule au Chili, la star de la sélection uruguayenne Edison Cavani a répondu à une question concernant la Jamaïque, son adversaire. Dans ses déclarations, le joueur de 28 ans a déclaré que la Jamaïque était une sélection africaine alors que le pays se situe dans les Caraïbes. «Nous devons respecter la Jamaïque. Comme toutes les équipes africaines, l’aspect physique est l’une de ses priorités et nous ne devons pas les sous-estimer.»

Les excuses de Cavani

A noter que Cavani s’est excusé auprès «du peuple jamaïcain» sur son compte Twitter pour son erreur géographique et sa sélection a battu les Jamaïcains samedi soir (1-0).

Cavani a posé avec le maillot de la Jamaïque

A la fin de la rencontre, Edison Cavani a pris la pose avec le maillot jamaïcain entouré d’autres Reggae Boyz en faisant un cœur avec les doigts pour clôturer cette polémique.