NATIONS NÈGRES ET CULTURE – CHEIKH ANTA DIOP

L’écriture tifinagh des Touaregs du Sahara

Culture

L’écriture tifinagh des Touaregs du Sahara

Par Sandro CAPO CHICHI

Le Tifinagh est un système d’écriture traditionnellement employé par les Touaregs d’Afrique saharienne.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Lorsque l’on mentionne les écritures traditionnellement utilisées par des Noirs, on oublie généralement le Tifinagh. Cette écriture, attestée depuis le 7ème siècle avant notre ère environ sur les territoires du Maghreb serait le résultat d’une influence de l’écriture phénicienne sur certains signes traditionnellement utilisés par des populations du Maghreb ancien appelées conventionnellement ‘libyques’ du nom de leurs utilisateurs, appelés Libyens par les Européens de l’Antiquité et ancêtres des Berbères modernes.

touareg

Dédicace du roi Numide Massinissa (2ème siècle avant notre ère)

Des traces du Tifinagh se retrouvent à la fois dans le Maghreb où il a notamment été utilisé sur des monuments de l’ancien royaume de Numidie (premiers siècles avant notre ère), mais aussi  dans les îles Canaries sur le territoire de l’actuelle Espagne.

touareg

Texte libyque issu du mausolée d’Atban (2ème siècle après notre ère)

Au delà de la pratique de cette écriture perdue depuis longtemps chez les populations berbères blanches, cette écriture ne s’est conservée que chez un seul peuple berbère, le peuple Touareg où elle sert traditionnellement à écrire des textes courts. Beaucoup d’activistes berbères modernes, par un racisme hérité de la colonisation française, considèrent le vrai Berbère et le vrai Libyen ancien comme un homme blanc, excluant de ce fait beaucoup de Touaregs au teint souvent plus foncé et plus proche physiquement des populations sahariennes et sub-sahariennes comme les Peuls qu’ils considèrent comme ‘abâtardis’. Il est toutefois remarquable que ce soient ces Touaregs, parfois noirs et souvent physiquement différents des Berbères blancs d’Afrique du Nord côtière qui aient seuls conservés l’héritage de ce système d’écriture. Beau pied de nez à ces quelques émergumènes se prétendant purs racialement mais qui selon leur logique, seraient moins purs que les ‘bâtards’ culturellement.

touareg

Des Touaregs du Mali / Crédit Photo : Brent Stirton

En cela, bien que des mouvements identitaires berbères aient décidé de faire leur l’écriture tifinagh en créant des neo-tifinaghs, il convient de rappeler que les véritables utilisateurs de cette écriture depuis l’Antiquité sont pour beaucoup d’entre eux des Noirs.

Le Tifinagh touareg est une écriture ne marquant que les consonnes et dotée d’une vingtaine de signes. De nombreuses variétés existent parmi les différents groupes touaregs. Traditionnellement, il est appris pendant l’enfance en dehors de l’école et sert à noter des jeux, des indications, des messages d’amour, etc. sur différents supports, comme des objets, le sable, des rochers, des arbres, voire des peaux d’animaux ou des feuilles.

touareg