Le Bouquet Africain de Thema

Cuba : Assata Shakur ne sera pas extradée vers les Etats-Unis

Société

Cuba : Assata Shakur ne sera pas extradée vers les Etats-Unis

Par Sandro CAPO CHICHI

Un représentant du gouvernement cubain a à nouveau déclaré il y a quelques jours que malgré le rapprochement récent entre son pays et les Etats-Unis, l’activiste afro-américaine Assata Shakur, première femme placée sur la liste des terroristes les plus recherchés des Etats-Unis ne sera pas extradée vers les Etats-Unis.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

En décembre dernier, le Président américain Barack Obama annonçait une nouvelle ère de rapprochements entre Cuba et les Etats-Unis, ouvrant la possibilité de la levée de  l’embargo sur l’île vieux de plus de cinquante ans.

Barack Obama et Raul Castro en décembre dernier

Barack Obama et Raul Castro en décembre dernier

En ce début de mois de mars 2015, les chefs d’Etat occidentaux semblent vouloir faire passer à la vitesse supérieure la normalisation de ces relations. François Hollande sera ainsi le premier président français à se rendre sur l’île en mai prochain après un passage dans les Antilles Françaises. Les Etats-Unis prévoient quant à eux l’ouverture imminente d’une ambassade à Cuba. Comme nous l’avions soulevé dans un article en décembre dernier, ce rapprochement faisait craindre l’extradition de l’activiste afro-américaine Assata Shakur, en exil à Cuba depuis 1984 et classée depuis 2013 sur la liste des terroristes les plus recherchés par le gouvernement américain pour son implication dans la mort du policier Werner Foerster en 1973, un incident où elle et une de ses connaissances avaient été blessées par balle et l’autre tuée.

Assata Shakur à Cuba en 1998

Assata Shakur à Cuba en 1998

En réponse à la demande du sénateur de l’état où avait eu lieu l’incident, le New Jersey, Robert Menendez, lui-même fils d’immigrants cubains aux Etats-Unis fuyant le régime castriste, a déclaré dans une lettre au secrétaire d’Etat américain John Kerry que l’extradition de Shakur vers les Etats-Unis est un pré-requis à un retour à des relations cordiales entre Etats-Unis et Cuba, écrivant aussi que le refus de Cuba d’extrader Shakur est « une insulte intolérable à tous ceux qui veulent depuis longtemps voir la justice se réaliser ».

Un représentant du gouvernement cubain, Gustavo Machin a déclaré à nos confrères de Yahoo News que l’extradition de Shakur était hors de question, confiant ses doutes à propos de cette affaire et sa suspicion sur ce qu’il pense être un complot motivé politiquement contre Shakur.  Machin a aussi pointé du doigt ce qu’il considère être de véritables terroristes à Cuba à l’asile offert par le gouvernement américain comme Luis Posada Carriles, coupable d’un attentat contre un avion d’une compagnie aérienne cubaine au Venezuela en 1976 ayant fait 73 victimes et accusé par les autorités cubaines d’avoir organisé des attentats contre des hôtels de La Havane en 1997, qui vit actuellement comme un homme libre à Miami.

Ainsi, les véritables terroristes, pas plus que les véritables ‘démocrates’, ne sont pas toujours ceux que l’on croît et une plus grande puissance économique médiatique et militaire comme celle des Etats-Unis n’octroie pas de fait à son possesseur de plus grandes valeurs morales. En entamant des démarches de paix avec les Etats-Unis, Cuba, peut-être le plus grand fournisseur de champions de boxe amateur n’a pas pour autant baissé sa garde, et on ne peut que s’en réjouir.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !