Brown Sugar Night #3

Chez « Merci Maman Fast Good »: vous mangerez comme à la maison!

Entrepreneuriat

Chez « Merci Maman Fast Good »: vous mangerez comme à la maison!

Par Anne Rasatie

Anne Sophie a 28 ans et gère depuis deux ans son restaurant Merci Maman. Jeune, dynamique, pleine d’énergie et de projets, elle partage avec Nofi une partie de son histoire d’entrepreneure.

Une femme d’action

Jeune, femme, noire, qui a grandi en Seine-Saint-Denis avec le toupet d’entreprendre à la hauteur de son ambition. J’ai parfois l’impression que je centralise du haut de mes 1m55 (et demi) un certain nombre de préjugés. Qu’il est dur de se faire accepter et de pouvoir crier à tout le monde cette ambition qui me berce. J’ai grandi avec l’idée qu’un jour je serais mon propre patron peu importe comment, et ce, quel que soit les personnes qui seraient prêtes à vivre cette aventure avec moi.

Merci Maman Fast Good
Anne Sophie, gérante du restaurant « Merci Maman Fast Good »

J’ai toujours su qu’au-delà de mon rôle de femme, je voulais exister pour mes idées, mes capacités et mes compétences. Peu importe le temps et les sacrifices je sais que j’y serais arrivé car j’ai été élevée pour être plus forte que tous les obstacles qui se mettent sur mon chemin.

« Ton premier mari c’est ton travail »

Enfin bon, je vous épargnerai les difficultés de l’entreprise ! Oui c’est dur, oui on pleure, oui certain matin impossible de se lever mais finalement je n’échangerais contre rien au monde la vie que j’ai aujourd’hui ! Viser haut est épuisant, plus que ça même, il faut être résiliente, endurante, et toujours en adéquation avec soi-même. Encore plus dans la culture africaine où on est éduqué dans l’esprit qu’il faut faire deux fois plus que les autres pour réussir. « Ton premier mari c’est ton travail » c’est ce que mon père me répétait. Alors j’ai fait des études. Sciences politiques. Commerce international, Marketing digital. J’ai voyagé, j’ai appris, j’ai travaillé. J’ai fini à la banque. Dans un grand groupe en CDI. Mes parents étaient heureux. Moi pas. J’ai besoin d’actions, de bouger, de découvrir, de tomber, de me relever d’apprendre. Alors, j’ai tout abandonné pour entreprendre. Aujourd’hui j’ai encore du mal à prendre conscience de tout ça. Mais c’est là !

Pourquoi « Merci Maman »?

C’est la question qui me revient souvent. Il est original paraît-il. Il fait sourire les mamans, agace les papas et donne des idées aux enfants. Pour moi il symbolise la reconnaissance que j’ai pour mes parents pour l’éducation, les valeurs et les principes qu’ils ont su me donner.

Merci Maman Fast Good

De base c’est parti d’une anecdote bête. Quand j’étais petite. J’avais pour obligation ( car à cette âge-là c’était une corvée) d’aider ma mère pour les tâches ménagères, chose que je trouvais injuste quand mes copines sonnaient à l’interphone pour que je vienne jouer avec elles . Il fallait que je reste aider maman. Je n’avais pas le droit de traîner et je ne comprenais vraiment pas pourquoi ! Moi je voulais m’amuser. À quoi ça me servait d’apprendre à cuire un poulet ?! C’est bien ce que je me demandais, jusqu’au jour où j’ai explosé ! Crise d’adolescence peut être. En tout cas, ma maman m’a simplement répondu : « Tu me remercieras un jour ». Du coup, Quand j’ai décidé de me lancer à mon compte j’ai trouvé amusant d’appeler mon resto merci maman.

« On ne remercie pas assez nos parents pour le bien qu’ils nous font »

Merci Maman

Bien sûr, quand on pense à un endroit chaleureux où bien manger on pense à la maison et aux petits plats de maman, qui sont synonymes de convivialité, partage et amour. Mais pour moi c’est bien plus que ça. C’est une phrase qu’on ne dit tous pas assez. On ne remercie pas assez nos parents pour le bien qu’ils nous font et on devrait avant qu’il ne soit trop tard.

« J’ai voulu plus qu’un resto ! J’ai voulu un lieu de vie »

Merci Maman Fast Good

Bref, j’ai 28 ans et des idées plein la tête ! Forte d’expériences diverses et formatrices en France comme à l’étranger j’ai travaillé pour de petites boites où j’ai souvent été la seule employée, ce qui m’a permis de développer ma polyvalence et ma passion pour l’entreprenariat en étant bien consciente de ses difficultés. J’ai ouvert un restaurant que je voulais à mon image. Non ! J’ai voulu plus qu’un resto ! J’ai voulu un lieu de vie. Un lieu où il fait bon vivre. Bonne musique, bonne bouffe good vibes. En fait, c’est un endroit dans lequel tous les jours, j’ai l’impression d’inviter chacun de mes clients à manger. Je veux qu’ils repartent heureux et repus. C’est comme à la maison et ça se ressent.

Merci Maman Fast Good
Les brunchs chez Merci Maman Fast Good!

Une communauté, des événements, des privatisations, de bons petits plats et une avalanche de sourires ! Plus besoin d’aller jusqu’à Paris pour avoir le gout, la qualité et l’ambiance, tout ça avec des prix raisonnables.

Merci Maman Fast Good

Le restaurant s’appelle Merci Maman, il est situé au 68 bis route de Roissy à Tremblay-en-France, on y mange de bons petits plats faits maison, avec amour et on repart le ventre rempli comme si on sortait de chez maman. !

Inta : @mercimamanfastgood

Facebook : @mercimamanfastgood

Snap : @mercimamanresto

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !