Le Bouquet Africain de Thema

MICHAEL JACKSON : 5 CLIPS OÙ LE ROI DE LA POP A TUÉ LE GAME

Culture

MICHAEL JACKSON : 5 CLIPS OÙ LE ROI DE LA POP A TUÉ LE GAME

Par Dozilet Kpolo

Attention, ces prouesses ont été réalisées par un professionnel ! Évite de les reproduire chez toi, alors que tu as déjà du mal à monter les escaliers.

Il y 12 ans, Michael Jackson,  » le roi de la pop »,  le plus connu des Jackson avant la sublime Janet,  » le fils prodigue de Joe Jackson », ou encore,  » le sommet des sommets« , avant qu’un certain Stéphane Hamidou Doukouré, dit Douk Saga, ne revendique ce titre, disparaissait. Le 3ème plus gros vendeur de tous les temps, derrière les Beatles et Elvis Presley, laisse derrière lui un immense héritage musical avec des clips qui ont fait sa marque de fabrique. Voici quelques-uns qui ont marqué les esprits.

BEAT IT (1982)

MICHAEL JACKSON : 5 CLIPS OÙ LE ROI DE LA POP A TUÉ LE GAME

Quand tu prends la tête de la lutte contre les gangs. ©️ Tous droits réservés

La veste en cuir, façon Bad Boy, y a longtemps que le fils Jackson en a fait un de ses accessoires préférés ! Notamment dans Beat It. S’inspirant largement de la comédie musicale West Side Story, le clip met en scène un affrontement entre gangs rivaux avec au milieu Michael Jackson en danseur/pacificateur.

RECHERCHE VRAIS GANGSTERS POUR CLIP VIDÉO

Pour cette chanson écrite et composée par Quincy Jones, l’artiste aurait demandé à ce que de vrais gangsters soient embauchés afin qu’il soit le plus crédible possible. Ce sont des membres des Bloods et des Crips qui auraient ainsi été engagés.Un peu moins d’une centaine, selon nos informations.

Cette authenticité est peut-être la raison pour laquelle ce clip a si souvent été récompensé avec notamment les prix des meilleurs clips Pop/Rock et Soul aux American Music Awards, où c’est surtout le succès commercial qui est salué.

Beat it 

Extrait de l’album : Thriller

Réalisateur : Bob Giraldi

Nombre de vues sur YouTube[1]: 726 277 609

EN 1983, MICHAEL JACKSON TUE LE GAME AVEC THRILLER !

MICHAEL JACKSON : 5 CLIPS OÙ LE ROI DE LA POP A TUÉ LE GAME

Une chorégraphie inoubliable. ©️ Tous droits réservés

Il s’agit du plus grand clip de l’histoire de la musique avec le plus grand artiste de tous les temps ! Attention : ceci n’est pas un débat !

Diffusé le 2 décembre 1983, à minuit sur MTV, Thriller commence tranquillement : un date au cinéma entre Michael  » Je porte encore une veste en cuir  » Jackson et Bae. Soudain, des créatures sortent de terre, encerclent les deux tourtereaux et tapent une chorégraphie apparemment répétée depuis des millénaires. Ces morts-vivants, eux, sont beaucoup plus animés que ceux de la série post-apocalyptique à rallonge The Walking Dead.

Impossible de dire combien de fois Thriller a été repris depuis sa première diffusion mais le clip fait partie de la culture pop.

DÉFILÉ D’ÉTOILES NOIRES SUR LE TOURNAGE

À la fois directeur commercial (Il aurait mis 150 000 dollars de sa poche) et artistique, Michael Jackson, qui tient bon malgré le scepticisme ambiant, reçoit la visite de plusieurs vedettes noires sur le tournage telles que : Prince, Diana Ross ou encore Eddie Murphy. Mais, eux, comme nous d’ailleurs, étaient loin de se douter à quel point ce clip, plus long que la note vocale que Bae t’envoie après une mini-dispute, allait révolutionner l’industrie musicale.

Ainsi, en 1984, trois récompenses MTV, dont celle de la meilleur chorégraphie donnent lui encore un peu plus d’envergure avant que l’année suivante, le Grammy Awards de la meilleure vidéo ne l’inscrive davantage dans la légende.

Finalement après coup, les 900 000 dollars (soit le plus gros montant pour un clip vidéo, à l’époque) te paraissent peu.

Thriller 

Extrait de l’album : Thriller

Réalisateur : John Landis

Nombre de vues sur YouTube : 766 714 618

BAD (1987)

MICHAEL JACKSON : 5 CLIPS OÙ LE ROI DE LA POP A TUÉ LE GAME

Michael Jackson & Wesley Snipes, main dans la main. ©️ Tous droits réservés

 » Who’s bad ?  » demandent toutes les trente secondes Michael Jackson et sa clique à une bande rivale, emmenée par un certain Wesley Snipes.

18 MINUTES POUR CASSER SON IMAGE

Bad, c’est surtout l’histoire de Daryl, jeune étudiant qui revient dans son quartier et meurt d’envie de montrer à ses anciens potes que c’est toujours un dur-à-cuire. Il aura fallu 18 minutes[1] à peu près au Papa Na Veste en cuir  pour bien faire passer le message.

Derrière ce vrai-faux message, tu peux considérer que c’est Michael Jackson qui veut lui-même en faire passer un, montrer que même si Madonna et Prince ont percé depuis, il reste le  » vieux père « , le boss : il est toujours bad.

Bad

Extrait de l’album : Bad

Réalisateur : Martin Scorcese

Nombre de vues sur YouTube : 61 091 545

SMOOTH CRIMINAL (1988)

MICHAEL JACKSON : 5 CLIPS OÙ LE ROI DE LA POP A TUÉ LE GAME

Quand ton coeur penche, un peu trop, pour la danse. ©️ Tous droits réservés

Univers de gangsters encore et toujours sauf que cette fois-ci, le natif de Gary, ville du nord-est des États-Unis, va frapper en grand coup. S’inspirant de Fred Astaire, Michael Jackson sort de nulle part un pas d’anthologie : le anti-gravity lean, ou cette inclinaison du corps de 45 degrés.

LEAN ON MICHAEL JACKSON 

L’histoire raconte que pour ce clip, qui figure aussi dans le film musical Moonwalker, Michael Jackson aurait déposé un brevet afin que des chaussures soient spécialement conçues pour l’occasion avec : un trou en forme de V dans les talons.

Raison pour laquelle tu as l’impression que le chanteur au costume blanc défie effectivement toutes les lois de la gravité. Maintenant, tu sais pourquoi tu n’as jamais réussi à reproduire ce geste malgré tous ces essais et surtout toutes ces dents cassées.

Smooth Criminal 

Extrait de l’album : Bad

Réalisateur : Colin Chilvers

Nombre de vues sur YouTube : 562 175 796

BLACK OR WHITE (1991)

MICHAEL JACKSON : 5 CLIPS OÙ LE ROI DE LA POP A TUÉ LE GAME

Michael Jackson, en mode Black & White. ©️ Tous droits réservés

Les haters diront que la star parle de lui et de sa maladie, le vitiligo[2],dans cette chanson, où  » ce n’est pas important que noir ou blanc ». Peu importe, en fait. Michael Jackson aura fait plus que ces organisations internationales de football qui sont plus rapides pour stopper la création d’un Super League européenne que pour combattre le racisme.

Black or white

Extrait de l’album : Dangerous

Réalisateur : John Landis

Nombre de vues sur YouTube : 372 458 772

[1] Chiffres arrêtés au 25 juin 2021.

[2] Une version plus courte, de 4 minutes, existe.

[3] Il a été régulièrement accusée de se blanchir la peau, à cause de ses maladies qui fait apparaître des tâches blanches sur le corps.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !