Frais de livraison gratuit

CINÉMA : QUAND DENZEL WASHINGTON EN FAIT UNE AFFAIRE DE DÉTAILS

Divertissement

CINÉMA : QUAND DENZEL WASHINGTON EN FAIT UNE AFFAIRE DE DÉTAILS

Par Dozilet Kpolo

C’est rare mais il arrive parfois que Tonton Denzel Washington joue dans de mauvais films.

« Le diable se trouve dans les détails. » aurait dit Nietzsche, le philosophe allemand du 18ème siècle, et, accessoirement, pourvoyeur de maux de tête à ceux qui s’approchent d’un peu trop près de ses œuvres. Les détails, c’est la marque de fabrique du shérif adjoint Joe « Deke » Deacon, dont la réputation de fin limier va l’amener à enquêter sur Une affaire de détails : celle d’un tueur en série insaisissable. Retour sur ce thriller au casting alléchant mais finalement décevant.

RETOUR SUR LE LIEU DU CRIME

TOUJOURS À L’AFFÛT DE PETITS DÉTAILS…TOUS DROITS RÉSERVÉS

Envoyé à Los Angeles, pour une petite mission rapide, le shérif adjoint Deacon revient dans cette ville où il a connu Amour, gloire et beauté avant un méchant burnout qui l’a obligé à quitter la ville californienne. De retour, avec un lourd secret qu’il porte tel un fardeau, avec certains de ses ex-coéquipiers , il tape dans l’œil de Jim Baxter, un jeune et brillant détective lancé fraîchement à la poursuite d’un serial killer. Puis, travaillant main dans la main, les deux hommes identifient rapidement le suspect idéal : un certain Albert Sparma. S’ensuit un jeu du chat et de la souris, dont la fin prend une tournure mortelle. 

UN TRIO D’OSCARISÉ

UN TRIO QUI PROMETTAIT SUR LE PAPIER. ©️ TOUS DROITS RÉSERVÉS

Après le second volet de la saga Equalizer, qui met en scène les exploits d’un ancien membre des forces spéciales prêt à aider la veuve et l’orphelin, le double oscarisé (Glory, Training Day) Denzel Washington revient sur le grand écran ; toujours dans le rôle de la figure paternelle, du vieux à qui il ne faut pas chercher des poux dans ses cheveux coupés très courts.

Cheveux noirs, avec un émincé de poils blancs, veste beaucoup trop grande et mal fagotée, le flic Deacon est un ancien de la maison dont les méthodes boderline l’ont ostracisées. Suspension – triple pontage – divorce, le gars-ci a tout connu en…six mois. Aussi, sa carrière est sur la pente descendante quand cet inspecteur, lui, promis à un brillant avenir, le relance.

Cheveux gominés, costumes bien taillés, même pour une planque, Jim Baxter est le gendre idéal. Le rôle est joué par l’acteur oscarisé Rami Malek pour son incroyable interprétation de Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody.

L’INSPECTEUR JIM BAXTER CHERCHE LA LUMIÈRE DANS CETTE SOMBRE HISTOIRE. ©️ TOUS DROITS RÉSERVÉS

L’intelligence et le manque d’expérience dégoulinent tellement sur le visage glabre de cette étoile montante que tu vois tout de suite qu’il serait incapable d’attraper tout seul le suspect idéal : Albert Sparma.

Visage émacié sur lequel quelques poils dorment avant de se donner la main pour former un bouc, longs cheveux et yeux exorbités, ce monsieur louche représente le diable en personne avec son allure…christique. Ah oui, c’est Jared Leto, lui aussi, oscarisé mais pour son rôle dans Dallas Buyers Club, qui joue ce taré de service dont le flot de paroles est lent comme une connexion bas débit.

Et au milieu d’eux, un secret qui refait surface à la faveur de cette nouvelle enquête.

LE SE7EN DU PAUVRE

(Spoiler alert !) Flashbacks, discussions à sens unique avec des macchabées, couchés sur la table froide et métallique du médecin légiste, Deacon souffre d’avoir tué par accident une demoiselle en détresse sur une scène de crime. Affaire classée depuis.

À noter que les nombreuses scènes obscures dans lesquelles il apparaît, souvent (première confrontation avec le suspect, planque, réflexions dans sa chambre, etc.) donnent encore plus de poids à ce détective au côté sombre, façon Damso. Vie sur lui.

LA TÊTE QUE TU FAIS QUAND TU AS RÉUSSI À POUSSER À BOUT LES ENQUÊTEURS. ©️ WARNER BROS

Mais, à voir et revoir Une affaire de détails, tu ne peux t’empêcher de faire la comparaison avec un autre thriller, un must dans le genre : Se7en ! Ou l’histoire glauque d’un tueur en série qui utilise les sept péchés capitaux pour commettre des meurtres.

COMME UN AIR DE DÉJÀ-VU

Sortie en 1995, le film de David Fincher met en scène un duo de flics, quasi-identique à celui du film sorti il y a peu : un flic expérimenté noir (Morgan Freeman) épaule un inspecteur blanc fougueux (Brad Pitt). Fait troublant : c’est cette même fougue, cette même rage qui explose sur un terrain vague et désert lors d’un face-à-face entre le jeune inspecteur et le suspect (tiens, tiens comme dans Se7en…).

LA SCÈNE FINALE DE SE7EN EST UN MUST-SEE. ©️ TOUS DROITS RÉSERVÉS

En fait, ce film n’est que le Se7en du pauvre. C’est une pâle copie indigeste, pour amateurs de petits frissons inoffensifs. La bonne nouvelle c’est que tu auras  l’occasion de revoir de Denzel Washington. Trois ans après son dernier film, le sexagénaire revient. Et, il se la joue même Nietzsche quand il balance, dans le film : « Ce sont les détails qui nous déchirent, ce sont les détails qui nous démasquent. »

Tu pourras toujours dire que c’est lui, et non Nietzsche qui l’a inventée cette expression.

Une affaire de détails

Casting : Denzel Washington, Rami Malek, Jared Leto, etc.

Réalisateur : John Lee Hancock.

Genre : thriller/crime.

Durée : 2 heures 8.

Disponible sur : HBO Max.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !