NÉGROPHOBIE

Angleterre: Des manifestants déboulonnent la statue d’un esclavagiste

Dans la ville de Bristol en Angleterre, des manifestants protestant à la suite de la mort de George Floyd ont déboulonné la statue d’Edward Colston, un marchand d’esclaves du 17ème siècle, avant de la jeter à l’eau.

Sur NOFI, nous vous avions déjà parlé d’Edward Colston et de la réticence de certains habitants de Bristol à le voir honoré publiquement dans la ville. En 2018, Cleo Lake, devint la première femme noire élue ‘Lord-Maire’ de l’histoire du pays. Dès son élection, elle effectua le geste symbolique d’enlever de son bureau le portrait d’Edward Colston, un bienfaiteur de la ville qui fut aussi un prolifique marchand d’esclaves. D’autres actions associatives avaient aussi conduit à renommer des lieux publics portant le nom de Colston.

Lire aussi: Une fois en poste, cette maire enlève le portrait d’un esclavagiste de son bureau

Le 7 juin 2020, dans le cadre des manifestations ayant fait suite de la mort de George Floyd, des manifestants contre le racisme ont déboulonné une statue de Colston se trouvant dans le centre de la ville. Certains ont notamment posé son genou sur son cou, en référence à la mort de George Floyd. La statue fut ensuite traînée dans les rues puis jetée à l’eau.

Le maire de la ville Marvin Rees a déclaré à nos confrères de la BBC qu’il ne pouvait tolérer les dégradations et les rassemblements non-autorisés dans le cadre du covid-19. Toutefois, il a déclaré qu’en raison de ses origines jamaïcaines, il ne considérait pas le déboulonnement de la statue, comme une grande perte, sa présence étant pour lui à l’origine, un affront.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Petit tour du monde des monuments esclavagistes détruits par des activistes

Articles : 1096