SPORT

« Nous désirons devenir une chaîne de référence pour le sport africain »

Vendredi 14 juin l’afterwork « l’Air du Temps » recevait les équipes de Stad’Afric. A cette occasion, Nofi s’est entretenu pour vous avec Mansour Loum, le directeur de la rédaction de ce jeune média dédié au sport africain.

« Nous désirons devenir une chaîne de référence pour le sport africain »

Pouvez-vous vous présenter ?

Mansour Loum (ML) : Je suis Mansour Loum, directeur de la rédaction de Stad’Afric.

Mansour Loum, directeur de la rédaction de StaAfric

Quelle est la raison de notre présence, ce soir à l’Hotel Renaissance ?

Ce soir nous sommes réunis dans le but de communiquer autour de Stad’Afric. La chaîne est de retour depuis maintenant un peu plus d’un an, aux standards internationaux, avec une grille des programmes cohérente et des émissions intéressantes qui parlent aux fans de sport africains, mais aussi à la diaspora. C’est véritablement le créneau de Stad’Afric. Aujourd’hui, nous sommes ici en collaboration avec Black Fahrenheit pour parler de notre chaîne, des programmes à venir, mais aussi d’un programme phare que nous allons mettre en place durant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Depuis combien de temps collaborez-vous avec l’agence Black Farenheit ?

 Cela fait près d’un an que je connais Black Fahrenheit. Il s’agit d’une collaboration qui a commencé dans un premier temps pour nos programmes télévisés. Par la suite, nous nous sommes rendu compte que nous avions des intérêts communs et surtout qu’il y avait une synergie qu’il était possible de mettre en place. Nous nous sommes donc dit qu’il serait intéressant de mutualiser nos compétences pour avancer ensemble.

Quels sont les objectifs de Stad’Afric à moyen terme et long terme ?

 Pour l’instant, Stad’Afric est une chaîne d’information sportive. Ce que les téléspectateurs doivent garder à l’esprit, c’est que Stad’Afric ne diffuse pas de compétitions, n’ayant pas les droits pour cela. Nous sommes principalement dans ce que l’on appel le traitement des hard news, c’est à dire l’information instantanée, mais également des talk-shows, des débats avec des chroniqueurs pointus, qui connaissent d’une part l’Afrique, mais aussi le sport africain. C’est comme cela que nous souhaitons nous démarquer, là où il n’est pas rare que le public ne se retrouve pas dans l’offre de programmes disponibles, notamment en Europe, où le sport africain est vraiment traité à la volée ou de manière légère. Comme insister sur le fait que tel ou tel sportif n’ait pas touché sa prime. Stad’Afric sert aussi à montrer qu’en Afrique, il y a énormément de choses qui se font, il y a des innovations. Il y a une Afrique qui est réellement en marche, il y a de la formation, la future génération est déjà sur le continent. C’est eux que nous voulons mettre en avant et propulser.

A l’heure actuelle, Stad’Afric reste modeste, mais nous espérons grandir au fur et à mesure. Chaque pas que nous faisons est un pas en avant, nous ne reculons jamais. Nous désirons consolider  nos acquis et aller de l’avant afin de devenir une chaîne de référence pour le sport africain, mais aussi, pourquoi pas, à l’international.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI :

La chaîne sportive panafricaine « STADAFRIC » fait son grand retour

Pour retrouver Stad’Afric :

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 595