L’excellence Noire – Kouokam KAMTCHUENG

[Série GAME OF THRONES] : Pourquoi les Ivoiriens l’aiment tant?

Divertissement

[Série GAME OF THRONES] : Pourquoi les Ivoiriens l’aiment tant?

Par Redaction NOFI

Par Georges Dominique. « Chut !!! » font ces spectateurs assis au premier rang. Ces vrai-faux premiers de la classe sont venus regarder l’un des évènements les plus attendus du mois (avec la sortie d’Avengers End Game, le 26 avril prochain), j’ai nommé : Game Of Thrones, saison 8 épisode 1. Devant ces jeunes hommes et femmes ivoiriens, réunis en petit comité, une petite question trotte dans la tête : pourquoi ils l’aiment autant, cette série ?

L’HIVER EST LÀ

Pour ceux qui n’ont jamais regardé la série, manquant au passage un vrai moment de détente, Game Of Thrones est la Champions League des séries ! L’événement que tout le monde ou presque regarde, commente et surtout analyse.

Game Of Thrones, qu’est-ce que c’est ?

C’est une série moyenâgeuse où des familles, tantôt amies, tantôt ennemies tentent de s’emparer du Trône de Fer et commander ainsi les sept Royaumes. Tout ceci se déroule sur fond menace écologique symbolisée par les White Walkers, marcheurs blancs qui sèment hiver et terreur partout où ils passent.

« Winter Is Coming » entend-on en boucle depuis huit saisons. Le frisson, qui parcourt l’échine de ces fans au moment du générique, l’atteste : l’hiver est là !

AMBIANCE BON ENFANT

Écran géant, fauteuils disposés pour l’occasion, lumière tamisée, le décor est planté dans ce lounge abidjanais à la mode.

Tenue j’ai-passé-toute-la-journée-au-boulot-mais-je-garde-quand-même-ma-veste pour les uns, tenue décontractée pour les autres, tous sont unis par leur amour conditionnel pour « la série la plus téléchargée au monde ».

« On veut la diffuser en direct. Comme aux États-Unis ! », lâche dans une discussion à bâtons rompus, entre deux passages de la série, l’un des organisateurs. Ce jour-là, un autre établissement de la place diffuse la série avec un cocktail « Winter Is Here ».

Tout peut arriver !

Bien que la diffusion pose donc parfois problème, l’enthousiasme lui est intact. Contactée par WhatsApp, cette fan convertie a été insensible à « la série où tout le monde se tue là », déclare sa flamme :

« L’imprévisibilité…Tout le monde peut mourir sans considération de personnes. Le scénario n’est pas linéaire : tout peut arriver ».

Oui, dans « Game Of Thrones », tout peut effectivement arriver. Et c’est cette imprévisibilité qui en fait l’une de ses clés du succès.

LA THÉORIE DES COMPLOTS

La série déroule son fil de conducteur avec une série de retrouvailles entre les différents personnages principaux.

Assis dans le fond, certains devisent sur le futur de leur champion. « Non, c’est lui qui va mourir ! », prétend un autre tandis qu’un autre surenchérit : « C’est lui qui va mourir ! ». Personne ne veut voir cette personne, à laquelle il s’est attachée comme si c’était un membre de sa famille : un(e) cousin(e) éloignée.

Analyses et bruit de fond

Le Roi du Nord Jon Snow ? La mère des Dragons Daenerys ? Le régicide Jamie Lannister ? Qui va mourir le premier ? Autant de questions que ces fans se posent pendant la séance, avec le bruit de leur cerveau qui fume en bruit de fond. Présent lors de cette soirée, et contacté via Facebook, un autre fan tente d’expliquer son amour inconditionnel :

« Les histoires, les noms, les histoires derrière les noms, les noms derrières les histoires, l’univers, la richesse de l’univers, la complexité des rapports, la multitude des rapports et les enseignements ».

Malgré l’absence d’acteurs noirs hormis le téméraire Ver-de-Gris et la jolie porte-parole Missandei, « Game Of Thrones » plaît. Surtout à ceux qui se retrouvent le lendemain de la diffusion de l’épisode pour visionner et faire régner le calme à coups de « chut !!! »

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !