POLITIQUE

La France est de moins en moins cotée en Afrique francophone

La France s’alarme de sa perte d’influence dans ses anciennes colonies…

La France est de moins en moins cotée en Afrique francophone

Des études montrent que les firmes françaises perdent en popularité auprès de nouvelles entreprises sur le marché africain [1]. En effet, l’ancienne puissance coloniale n’est plus qu’en 5 ème position des pays avec la meilleure image en Afrique, selon une récente étude Africaleadsrendue public le 8 février par le Conseil français des investisseurs en Afrique (Cian), lors de son Forum annuel organisé à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Paris avec le MOCI. La France est clairement distancée par ses principaux concurrents.

Pire, la France est passé à la 7 ème place du classement des pays les plus bénéfiques pour le continent derrière la Chine, le Japon, l’Allemagne, la Turquie, les Etats Unis et l’Inde.  Le temps béni des colonies dont Michel Sardou faisait si bien la promotion semble bien loin… En tout cas, en Afrique, les anciens colons ne sont plus vus comme des partenaires bénéfiques pour le Continent.

Ainsi, selon, Etienne Giros, le président délégué du CIAN en présentant les résultats :

« insérée dans la mondialisation, l’Afrique s’est ouverte à des influences étrangères multiples, notamment asiatiques. C’est pourquoi il était important de mesurer l’image des pays étrangers non africains auprès des leaders d’opinion du continent (…). Nous espérons faire mieux l’an prochain » [2]

L’Afrique se lève, mais elle doit être vigilante et prête à une nouvelle attaque de la part de la France…car il est évident que Macron n’est pas d’accord pour laisser abandonner son « pré-carré ». D’ailleurs, Orange, Total, Air France, Société Générale, fleurons de l’économie française sont toujours présents depuis des années et restent toujours appréciés des leaders d’opinion…

VOUS AIMEREZ AUSSI :

La Chinafrique: une françafrique 2.0 ?

Notes et références

[1] « La France supplantée en Afrique francophone« , financialafrik.com, publié le 11 février 2019

[2] « Pour que la France redevienne un acteur majeur en Afrique« , lesechos.fr, publié le 3 avril 2019

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 582