SOCIÉTÉ

Le Rwanda interdit les produits éclaircissant pour la peau

Le Rwanda a officiellement interdit la vente des produits éclaircissant pour la peau dans les magasins à travers le pays.

Le Rwanda interdit les produits éclaircissant pour la peau

Cette interdiction avait été officiellement appliquée en novembre 2018 et le gouvernement avait retiré les produits en cause des rayons, au cours des deux derniers mois [1]. Le président Paul Kagame avait condamné les produits éclaircissant pour la peau. En effet, il avait déclaré sur Twitter, le 25 novembre dernier, qu’ils étaient « mauvais pour la santé » et comprenaient des produits chimiques interdits.

« Plutôt malsain entre autres choses. Comprend l’utilisation de produits chimiques interdits. Le Ministère de la santé et la RNP doivent agir très rapidement …!« 

Le Rwanda suit ainsi les pas de l’Afrique du Sud, du Kenya et du Ghana en interdisant ces produits blanchissant. Toutefois, même si on ne les trouvera plus à la vente dans les rayons des commerces rwandais, il est à craindre que les consommateurs épris de « bleaching » ne trouvent d’autres voies, moins légales, pour acheter ces produits nocifs.

Il convient de rappeler que certains agents éclaircissant pour la peau contiennent des produits chimiques. En effet, le mercure et l’hydroquinone peuvent entraîner des problèmes rénaux, des lésions de la peau et du foie, ainsi qu’une augmentation des risques de cancer de la peau [2].

Les dangers du « Skin Bleaching »…

Pour Patrick Lozès, fondateur et le premier président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN) de 2005 à 2011 :

« le phénomène est lié à une certaine hiérarchie mélanique : les métis subissent deux fois moins de contrôles au faciès que les Noirs. Ils se disent moins souvent victimes de discrimination raciale dans la vie de tous les jours que les Noirs. Les femmes qui s’éclaircissent la peau se disent : « En étant moins noire, je vais grimper dans la hiérarchie. » Elles n’ont jamais entendu dire qu’il est positif d’être noir. »[3]

Si vous voulez connaitre notre position quant au blanchiment de la peau, rien de plus simple, il vous suffit d’écouter « Nou pa ka bleach » d’Admiral T sur le Vertigo Riddim, dont nous vous proposons la vidéo.

Notes et références

[1] « Rwanda bans skin bleaching products from shops countrywide« , aljazeera.com, publié le 8 janvier 2019

[2] Coco Khan, « Skin-lightening creams are dangerous – yet business is booming. Can the trade be stopped ?« , theguardian.com, publié le 23 avril 2018

[3] « Le danger des crèmes vendues pour se blanchir la peau« , lemonde.fr, publié le 13 novembre 2009

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 563