SOCIÉTÉ

5 000 € avec sursis requis contre Nick Conrad pour « Pendez les Blancs »

Le rappeur comparaissait mercredi 9 janvier 2019 pour « provocation directe à commettre des atteintes à la vie« .

5 000 € avec sursis requis contre Nick Conrad pour « Pendez les Blancs »

Le parquet de Paris a requis mercredi 9 janvier 2019 une amende de 5 000 € avec sursis à l’encontre du rappeur Nick Conrad. Ce dernier a été jugé devant tribunal correctionnel pour « provocation directe à commettre des atteintes à la vie » après la diffusion d’un clip intitulé « Pendez les Blancs« , qui avait enflammé les réseaux sociaux (et les groupes anti-racistes). Et pour cause, il était notamment question de tuer des bébés blancs… Une bien triste publicité pour cette artiste parfaitement inconnu avant la sortie de la vidéo incriminée (qui a été depuis retirée des  site d’hébergement de vidéos).

Image result for nick conrad

Pour le procureur, le rappeur âgé de 35 originaire du Cameroun « a outrepassé les limites autorisées de la liberté d’expression dans ce genre singulier qu’est le rap« . Selon lui :

«Il n’y a pas l’ombre d’une distanciation dans ce long fleuve de haine qu’il inflige à la France, et même au monde entier, puisqu’il a fait sous-titrer son clip en anglais. Le message n’est qu’un message de revanche» [1]

«Je ne pensais pas qu’on prendrait mon clip au premier degré!»

Nick Conrad a quant à lui, nié ces accusations. Il a affirmé que son œuvre artistique n’était qu’une représentation fictive du racisme, conçue pour choquer en inversant les rôles. Pour lui, son clip ne devait donc pas être pris pour argent comptant.

 «J’ai voulu renverser la vapeur pour faire comprendre ce qu’a vécu l’homme noir, indique-t-il. Quand ça arrive aux Noirs, comme dans le film American History X , ça ne choque personne, mais quand je le fais à un Blanc, ça choque!». [2]

Une défense qui n’a pas semblé convaincre le ministère publique.

Image result for nick conrad

Notons que le rappeur noiséen, M. Conrad, risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende, bien plus que les réquisitions du parquet. La raison évoquée par ce dernier est que Nick Conrad  avait « déjà payé dans une certaine mesure les conséquences » de son art. En effet, depuis la polémique, Nick Conrad a perdu son emploi de réceptionniste dans un palace.  Ses avocats comptaient plaider la relaxe, nous en saurons d’avantage le 19 mars prochain, date à laquelle l’affaire a été mise en délibéré.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

« PLB » de Nick Conrad, une balle tirée dans le pied de la communauté ?

Notes et références

[1] « ‘Pendez les Blancs’ : 5 000 euros avec sursis requis contre le rappeur Nick Conrad« , sudouest.fr, publié le 10 janvier 2019

[2] « «Pendez les Blancs»: le rappeur Nick Conrad s’explique sur ses «figures de style»« , lefigaro.fr, publié le 9 janvier 2019

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 558