POLITIQUE

Kemi Seba annonce la création de son parti politique

Pour leur tournée africaine des « Procès du peuple contre la Françafrique », Kemi Seba et l’ONG Urgences Panafricanistes étaient au Bénin ce samedi 19 janvier. Au micro, le leader de la lutte contre le néocolonialisme a fait une annonce inattendue…

Kemi Seba lance son parti politique: le PPB

Kemi Seba l’a annoncé: 2019 sera l’année du changement de paradigme dans sa lutte anti-impérialiste. En effet, depuis la fin de l’année 2018, l’ONG URPANAF parcours l’Afrique pour initier les « Procès du peuple contre la Françafrique ». Après le Burkina Faso et la République Centrafricaine, c’est au Bénin que l’ONG s’est rendue ce samedi 19 janvier.

Au micro, le leader Kemi Seba a annoncé la création prochaine d’une branche politique qui s’ajoutera aux actions de l’ONG URPANAF qui continuera ses actions par ailleurs. Tout comme le Hezbollah ou le Hamas ont leurs branche politiques tout en étant des organisations de résistance, le Parti Panafricaniste Béninois (PPB) verra donc le jour afin de répondre sur le terrain politique aux enjeux de la libération du peuple.

La nouvelle a été rendue publique au campus universitaire d’Abomey Calavi au Bénin devant un public venu nombreux. Néanmoins, aucune date précise n’a encore été communiquée concernant une quelconque candidature à des élections.

Le combat évolue

Cette initiative fait franchir un cap de plus vers la concrétisation des nombreuses années d’engagement de Kemi Seba. Par ailleurs, cette annonce arrive à un moment où l’Afrique connaît un nouvel élan politique. En effet, les évènements récents concernant les élections au Togo, RDC, Gabon…ont révélé le raz-le-bol des Africains face à des régimes répressifs installés depuis trop longtemps. L’heure de la relève est arrivée, et Kemi Seba semble prêt à relever le défi.

1300 personnes venus pour le « Procès du peuple » au Bénin, samedi 19 janvier 2019.

Preuve d’une ferveur populaire? Les quelques 1300 personnes qui se sont réunis au campus universitaire d’Abomey Calavi au Bénin pour écouter et prendre part au débat. Une jeunesse consciente qu’elle est l’avenir du continent et son potentiel de changement. Ainsi, la création du Parti Panafricaniste Béninois (PPB) proposé par Kemi Seba, offre cette alternative tant souhaitée.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Kemi Seba initie les «Procès du Peuple contre la Françafrique»

Articles : 353