POLITIQUE

Communiqué de la réunion des chefs d’État et de gouvernement sur la situation en RDC

Nofi vous propose la retranscription du communiqué de l’Union Africaine au sujet des élections présidentielles en République démocratique du Congo.

Communiqué de la réunion consultative de haut niveau des chefs d’État et de gouvernement sur la situation en République démocratique du Congo

À la suite de consultations entre le Président de l’Union africaine (UA) et Président de la République du Rwanda, S.E. Paul Kagamé, et des dirigeants de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), une réunion consultative de haut niveau de chefs d’État et de Gouvernement a eu lieu ce jour, 17 janvier 2019, au siège de l’UA, à Addis Abeba, en vue de procéder à un échange de vues sur la situation en République démocratique du Congo (RDC), au lendemain des élections présidentielle et législatives nationales et provinciales du 30 décembre 2018, et de s’accorder sur la voie à suivre.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts conduits par l’Afrique, dans un esprit de solidarité continentale, pour aider les acteurs politiques et le peuple congolais à mener à bien le processus électoral et à préserver la paix et la stabilité dans leur pays.

La réunion a été présidée par le Président de l’Union, et a vu la participation de nombre de chefs d’État et de Gouvernement de la SADC, de la CIRGL, de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE), des membres africains du Conseil de sécurité des Nations unies, de la Troïka de l’UA, ou de leurs représentants, ainsi que celle du Président de la Commission de l’UA.

Le vice-Premier ministre et Ministre des Affaires étrangères de la RDC a informé la réunion sur le processus électoral dans son pays et les développements intervenus subséquemment.

La réunion a également suivi les mises à jour faites par les Présidents de la CIRGL, de la SADC et de la Commission de l’UA, et a eu des échanges de vues approfondis par la suite.

Les chefs d’Etat et de Gouvernement présents à la réunion ont conclu à l’existence de sérieux doutes quant à la conformité des résultats provisoires des élections, tels que proclamés par la Commission électorale nationale indépendante, avec les votes exprimés.

En conséquence, les chefs d’Etat et de Gouvernement ont appelé à la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections.

Les chefs d’État et de Gouvernement ont convenu de dépêcher d’urgence, en RDC, une délégation de haut niveau comprenant le Président de l’Union et d’autres chefs d’État et de Gouvernement, ainsi que le Président de la Commission de l’UA, pour dialoguer avec toutes les parties prenantes congolaises, aux fins de parvenir à un consensus sur une sortie de la crise post-électorale dans le pays. La réunion a exhorté tous les acteurs concernés en RDC à interagir de façon constructive avec la délégation africaine de haut niveau dans l’intérêt de leur pays et de son peuple.

Les chefs d’Etat et de Gouvernement ont réitéré la détermination de l’UA à continuer à accompagner le peuple congolais dans ce processus.

Les chefs d’État et de Gouvernement ont marqué leur appréciation au Président de l’Union pour avoir pris l’initiative de cette réunion consultative. Ils ont également remercié la Commission de l’UA et les autorités éthiopiennes pour les dispositions pratiques prises en vue d’assurer le bon déroulement de la réunion.

Les chefs d’Etat et de Gouvernement ont convenu de rester saisis de la question.

Notes et références

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 548