POLITIQUE

Luigi Di Maio critique la politique colonialiste de la France en Afrique

Pour le Vice-président du Conseil des ministres et Ministre du Développement économique, du Travail et des Politiques sociales, Luigi Di Maio, la France est responsable de la « Crise des migrants ». Il semblerait que Kemi Seba ne soit pas étranger à tout cela…

Luigi Di Maio critique la politique colonialiste de la France en Afrique

Le vice-Premier ministre Luigi Di Maio a réaffirmé lundi 21 janvier 2019 que la politique néocoloniale de la France en Afrique générait la paupérisation des populations africaines et provoquait l’immigration de masse. Il a ainsi déclaré :

« Si aujourd’hui les gens partent d’Afrique, c’est parce que certains pays européens avec la France en tête n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines d’États africains. » [1]

Le leader du Mouvement 5 Etoiles a ajouté :

“La place des Africains est en Afrique et non au fond de la Méditerranée.” [1]

Image result for migrants mort en mer

De plus, faisant référence au franc CFA (anciennement franc des Colonies Françaises d’Afrique), une devise utilisée dans 14 pays d’Afrique occidentale et centrale, qui est liée à l’euro à un taux de change fixe, avec l’ancrage garanti par la France, il a déclaré :

« Il existe des dizaines d’États africains dans lesquels la France imprime sa propre monnaie, le franc des colonies, et avec cette monnaie la dette publique française est financée. Macron nous fait d’abord la morale puis continue de financer la dette publique avec l’argent avec lequel il exploite les pays africains » [1]

Pour Di Maio, l’Union européenne devrait « aborder la question de la décolonisation de l’Afrique« , accusant la France de toujours traiter un certain nombre de pays africains comme des États vassaux. Il convient de noter que ces accusations directes ont poussé la France, quelques heures après, à convoqué l’ambassadeur d’Italie à Paris pour démentir ses affirmations.

Il semblerait que l’activiste politique et essayiste franco-béninois Kemi Seba ne soit pas étranger à la sortie du Vice-président du Conseil des ministres italien. En effet, l’ONG Urgences Panafricanistes, a eu l’occasion de « sensibiliser » le Mouvement 5 étoiles de Luigi Di Maio sur l’importance de lutter contre le néocolonialisme, source des déstabilisations du continent africain. Ceci, plutôt que de s’en prendre au simples migrants qui fuient leur pays uniquement parce qu’ils sont déstructurés et déstabilisés.

Luigi Di Maio

Kemi Seba et Luigi Di Maio.

Suite aux propos de Luigi Di Maio, Kemi Seba a fini par avouer que  :

« le secret était bien gardé depuis des mois, nous pouvons désormais rendre public le fait qu’Urgences Panafricanistes est à l’origine de l’attaque frontale du Ministre Luigi Di Maio contre la FRANCAFRIQUE. En effet, partant du postulat que l’immigration africaine serait bien moindre si nos pays n’étaient pas colonisés et déstabilisés par la France, nous pensions qu’il était nécessaire pour le M5 de s’attaquer aux problèmes à la RACINE plutôt qu’aux simples conséquences. »

La figure du souverainisme africain et du panafricanisme contemporain ajoute de plus :

« Nous avons donc été reçus à Rome au Parlement italien en Septembre 2018 dans les bureaux du Mouvement 5 étoiles (Mouvement anti-système, ni de gauche, ni de droite), afin de leur fournir des dossiers sur la FrancAfrique, le Franc CFA. Le M5 a compris (contrairement à de nombreux autres Partis politiques Italiens….) que les Africains ne viennent pas en Italie par amour de la PIZZA, mais parce que nos pays sont constamment déstabilisés.A cet effet quels que soient nos désaccords par ailleurs, nous avons décidé depuis Septembre 2018, de former un FRONT COMMUN contre LE NÉOCOLONIALISME FRANÇAIS et occidental en Afrique. »

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Aimé Césaire : « La colonisation travaille à dé-civiliser le colonisateur »

Notes et références

[1] « Migranti, il M5S va all’attacco di Parigi: sfrutta l’Africa, servono sanzioni« , roma.corriere.it, publié le 20 janvier 2019

[2] « Kémi Séba à l’origine de l’attaque frontale du Ministre Luigi Di Maio contre la FRANCAFRIQUE« , senenews.com, publié le 22 janvier 2019

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 548