SANTÉ

Injections de silicone dans les fesses : un mannequin Instagram paralysé

Desiree Davis, un mannequin Instagram, a déclaré ne plus pouvoir marcher après avoir subi des injections illégales dans les fesses. Le silicone injecté a en effet pénétré dans d’autres parties de son corps.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Desiree Davis répond au pseudonyme de @officialsmileyasian sur Instagram. Elle a déclaré sur ce réseau social avoir reçu en 2010 des injections de silicone. Destinées à modifier l’apparence de ses fesses, ces injections réalisées dans un cadre illégal auraient toutefois eu des conséquences désastreuses. Dans une certaine mesure, on peut même dire que Desiree Davis l’a échappée belle. La même personne qui lui administré ces injections, Denise Ross, sert une aujourd’hui une peine de 60 ans de prison pour avoir causé la mort d’une autre femme par un procédé similaire.

injections

Denise “Wee Wee” Ross , condamnée à 60 ans de prison pour la mort de Wykesha Reid en 2015

La situation de Davis n’est toutefois selon elle pas à envier. Après son opération illégale, le silicone aurait pénétré d’autres parties de son corps, comme son dos. Cette situation empêcherait la jeune mère de deux enfants de pouvoir se déplacer.

injections

Desiree Davis

Selon un médecin consulté, Davis souffrirait d’un abcès dans le dos qui pourrait à long terme menacer sa survie. Cette situation  découlant d’une opération à des fins esthétiques, elle ne peut être remboursée par son assurance. Pour cela, la jeune femme a décidé de lancer un financement participatif où elle explique avoir besoin de 10000 dollars US pour ‘sauver sa vie’. Elle y a aussi invité toutes les femmes à aimer leur corps, quelqu’ il soit, le cas échéant pouvant leur coûter la vie.

Vous aimerez aussi:

Les femmes noires ne sont-elles que des fesses ?

Articles : 914