ENVIRONNEMENT

Braconnage : Ils sont dévorés par des lions alors qu’ils chassaient le rhinocéros

Au moins deux hommes suspectés de braconnage auraient servi de repas à des lions après s’être aventurés sur une réserve pour y chasser le rhinocéros.

5 juillet 2018, Nick Fox, le propriétaire de la resserve de Sibuya, près de la ville de Kenton-on-Sea, au sud-est de l’Afrique du Sud, a déclaré avoir découvert les restes de deux (voire trois) personnes dans le secteur des lions. Les faits remontent à la nuit du dimanche au lundi 2 juillet 2018. Interrogé par l’AFP, ce dernier a affirmé :

« Ils se sont retrouvés au milieu d’un groupe de lions, un grand groupe apparemment, donc ils n’ont pas eu beaucoup de temps pour réagir. »

Image result for nick fox sibuya

Nick Fox poursuivra en déclarant :

« Nous ne savons pas exactement combien ils étaient, il n’en reste plus grand chose. On a retrouvé les habits de trois personnes. »

Dans un post sur Facebook publié sur la page « Sibuya Game Reserve », Le propriétaire de la réserve a déclaré que les braconniers avaient :

« … toutes les caractéristiques d’un gang qui veut tuer les rhinocéros et enlever leurs cornes. »

L’image contient peut-être : ciel, plein air, nature et eau

Les bandits étaient armés d’un fusil puissant avec un silencieux, portaient également des gants, des coupe-fils et un sac rempli de nourriture. L’équipe anti-braconnage de la réserve est arrivée sur les lieux après qu’un guide les ait prévenus de sa macabre découverte. Les lions, au nombre de six ont du être endormis à l’aide de tranquillisant afin de pouvoir récupérer les restes des braconniers malchanceux (ou stupides, c’est selon).

Selon National Geographic, le trafic des cornes de rhinocéros est toujours au plus haut en Afrique du Sud, d’après les statistiques publiées par le gouvernement sud-africain le 25 janvier 2018. Selon les chiffres officiels, 1028 rhinocéros ont été tués illégalement en 2017. C’est 26 spécimens de moins qu’en 2016, mais on est bien loin des 13 animaux abattus en 2007.

Related image

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Braconnage au Kenya : le dernier rhinocéros blanc en danger

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 425

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter