DIVERTISSEMENT

Spike Lee : « BlacKkKlansman », l’histoire d’un policier noir qui infiltre le Ku Klux Klan

Diffusé lundi 14 mai 2018 au festival de Cannes, le dernier film de Spike Lee « BlacKkKlansman« , dépeint l’infiltration par un afro-américain, d’une cellule du Ku Klux Klan dans le Colorado. Nofi vous en dit plus sur ce film basé sur une histoire vraie.

BlacKkKlansman est un film de comédie noire de 2018 écrit et réalisé par le réalisateur engagé, Spike Lee, à qui l’on doit notamment les inoubliables « Malcolm X« , « Do The Right Thing » ou encore « Jungle Fever« . Cette oeuvre cinématographique, basée sur le livre Black Klansman de Ron Stallworth, policier à la retraite, narre l’histoire de Ron lui-même lorsqu’il infiltra le chapitre local du Ku Klux Klan, devenant au final le chef.

Tout a commencé en 2015 lorsque que Shaun Redick, un producteur de film, a apporté le livre Black Klansman à QC Entertainment qui a par la suite commencé à adapter l’ouvrage de Ron Stallworth en un scénario cinématographique. Après le succès du film Get Out en 2017, que QC a également aidé à produire, la société de production a de nouveau fait équipe avec Blumhouse Productions de Jason Blum et Monkeypaw Productions de Jordan Peele, afin d’aider à produire le film.

En septembre 2015, on annonça que Spike Lee avait été désigné pour réaliser le film et que John David Washington, le fils de Denzel, était en train de négocier pour le rôle principal [1]. Outre John David Washington, le film met à l’affiche Adam Driver, Laura Harrier, Topher Grace de Corey Hawkins, et Harry Belafonte. Il a été projeté le 14 mai 2018 au Festival de Cannes, où il a concouru pour la Palme d’Or. Il devrait sortir aux États-Unis le 10 août 2018.

BlacKkKlansman.jpg

L’affiche officielle du film BlacKkKlansman.

Cette histoire est basée sur des faits réels. En effet, Ron Stallworth fut le premier officier de police Noir du département de police de Colorado Springs. A ses débuts, Stallworth avait exprimé le désir d’être un agent d’infiltration. Sa première mission est arrivée quand Stokely Carmichael fut invité à parler dans une boîte de nuit afro à Colorado Springs. Il fut alors demandé à Ron Stallworth s’il irait sous couverture pour observer le discours. Il accepta avec empressement la tâche. Il fut ensuite affecté à la section du renseignement de son département. [2]

En 1979, Stallworth remarqua une petite annonce dans le journal local demandant aux membres de mettre sur pied un nouveau chapitre du Ku Klux Klan à Colorado Springs. Ron Stallworth appela le numéro de téléphone indiqué dans la publicité, se faisant passer pour un homme blanc raciste qui «détestait les Noirs, les Juifs, les Mexicains et les Asiatiques». Au cours de la conversation, il apprit que l’homme qui fondait ce nouveau chapitre était un soldat vivant à proximité de Fort Carson. Ron Stallworth s’arrangea pour rencontrer l’homme dans un bar local et envoya un agent des stupéfiants blanc sous couverture, avec des micros afin d’enregistrer les conversations [3].

Image result for BlacKkKlansman

Le subterfuge fut un succès, et Stallworth continua à se faire passer pour un membre du KKK pendant les neuf mois suivants, parlant habituellement au téléphone avec d’autres membres, et envoyant l’officier blanc à sa place lorsque des réunions en face à face étaient nécessaires. À un moment donné, Stallworth téléphona à David Duke, alors à la tête du KKK, à son siège de La Nouvelle-Orléans, pour s’informer de l’état de sa demande d’adhésion. Duke feuilleta ses documents, s’excusa du retard prit, et promit de veiller personnellement à ce que sa demande soit traitée et lui soit renvoyée. Peu de temps après, le certificat d’adhésion du KKK de Stallworth, signé par David Duke, arriva, Ron l’encadra et l’accrocha au mur de son bureau, où il est resta pendant des années [].

Voici la bande annonce du film afin que vous vous en fassiez une image plus précise :

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Spike Lee pourrait adapter le super-héros « Nigthwatch » pour Sony Pictures

Notes et références

[1] Justin Kroll ~ « Spike Lee, Jordan Peele Team Up on KKK Crime Thriller ‘Black Klansman’« , variety.com, publié le 8 septembre 2017

[2] Matt Taylor ~ « L’histoire du flic noir qui a infiltré le Ku Klux Klan« , vice.com, publié le 3 juin 2014

[3] « How a Black Cop Joined the KKK« , npr.org, publié le 16 février 2006

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 454