CULTURE

L’Afrique 2.0 : le tour du monde des villes africaines futuristes

Le royaume du Wakanda est la nation la plus riche et la plus technologiquement avancée de l’univers Marvel. Cette supériorité se manifeste notamment à travers l’architecture, qui mêle tradition et modernité. La capitale du Wakanda, comme on a pu la voir dans le film Black Panther de Ryan Coogler, est fortement inspirée de l’architecture moderne que l’on retrouve notamment au Kenya, en Ouganda ou à Johannesburg. En cela, la fiction wakandaise s’approche de la réalité architecturale de certaines villes africaines. Nous vous proposons de découvrir quatre métropoles futuristes.

1° Konza Technology City

Konza Technology City est un important centre technologique prévu par le gouvernement kényan destiné à être érigé à 64 km de Nairobi sur le chemin de la ville portuaire de Mombasa sur 2 000 hectares. Un projet estimé à 12 milliards d’euros, prévu courant 2030.

Ce projet surnommé « là où commence la savane de silicium africaine« , veut attirer des entreprises de développement de logiciels, des centres de données, des centres d’appels et des industries manufacturières. Il est de plus envisagé d’y construire un campus universitaire axé sur la recherche et la technologie, ainsi que des hôtels, des zones résidentielles, des écoles et des hôpitaux. Il est également prévu d’inclure un parc scientifique, un centre de congrès, des centres commerciaux, des écoles internationales et un centre de santé.

2° Hope City

Hope City est un parc technologique qui sera construit à Prampram, dans la région du Grand Accra, au Ghana. Hope City est l’acronyme de Home, Office, People et Environment [habitation, bureau, peuple et environnement, ndlr]. Le projet devrait être achevé dans trois ans et coûterait, selon les estimations, 8 milliards d’euros.

Son architecture sera basée sur les maisons rondes traditionnelles du nord du Ghana. Le parc technologique comportera six tours. La plus haute aura soixante-quinze étages, avec une hauteur de plus de 270 mètres et sera le plus haut bâtiment du continent africain. Deux des tours auront soixante étages et 216 mètres de haut, et les trois autres tours auront quarante-deux étages et 152 mètres de haut. Les six tours partageront des ponts de liaisons sur différents étages pour faciliter le mouvement entre les tours.

3° Ebene CyberCity

Ebene CyberCity est une banlieue de l’île Maurice, à 15 kilomètres au sud de la capitale, Port Louis. La construction a commencé en novembre 2001. Ebene CyberCity est le nouveau centre de technologie de l’information de l’île Maurice et un lien entre les marchés africains et asiatiques.

Il s’agit d’un îlot de gratte-ciels ultra modernes, source de fierté pour le peuple mauriciens. Cybercity compte à ce jour près de 25 000 travailleurs de la classe moyenne. Vivre à Ebène Cyber City, c’est comme vivre dans un vaisseau spatial au milieu de l’océan Indien.

4° Nairobi’s Financial Centre

La capitale kényane est déjà considérée comme la ville la plus intelligente d’Afrique grâce à son intérêt direct pour la création d’une communauté intégrée et conviviale, qui connecte la vie et le travail grâce aux smartphones.

Des rénovations récentes font également de ce centre financier situé en plein centre-ville, un centre d’affaires international, aidant ainsi cette ville écologiquement durable à devenir économiquement viable.

 

Tous ces exemples montrent à quel point l’Afrique n’est pas en reste en matière d’urbanisme ultra moderne et futuriste.

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Articles : 706