HISTOIRE

George Stinney Jr, l’adolescent de 14 ans innocenté 70 ans après son exécution

George Stinney Jr. fut la plus jeune personne à avoir été exécuté au XX° siècle. Il n’avait que 14 ans au moment de sa mort. 70 ans plus tard, son innocence fut reconnue par un juge de Caroline du Sud. En pleine période de la Ségrégation, le jeune George avait vu son procès entaché par la négrophobie hystérique de l’époque.

En 1944, George Stinney Jr. fut injustement reconnu coupable du meurtre de deux jeunes filles blanches, Betty June Binnicker, 11 ans, et Mary Emma Thames, 7 ans. Cette tragique affaire fut entièrement bâtie sur des preuves fallacieuses. En effet, le seul élément avéré dans cette histoire était que Georges avait adressé la parole aux deux jeunes filles le jour de leurs morts. Rien ne pouvait formellement lier l’adolescent à ce meurtre.

Lors du procès, la culpabilité du jeune Stinney fut admise en moins de 10 minutes, par un jury entièrement blanc. Il sera prétendu faussement que Georges avait, après avoir été arrêté, avoué le crime. Aucun compte-rendu écrit ni procès-verbal ne fut enregistré si ce n’est quelques gribouillages fournis par un enquêteur. On lui refusa « naturellement » de faire appel, le sort de Georges Stinney Jr était scellé, il fut exécuté par chaise électrique. Comme des milliers d’africains-américains avant lui, son seul tort fut d’être noir au pays de l’Oncle Sam…

George ne revit pas ses parents avant le procès. Durant les 81 jours de sa détention, il n’eut pas le moindre soutien. De plus, on l’avait emprisonné à plus de 80 km de sa ville natale, officiellement, afin de ne pas risquer d’être lynché… La police n’eut aucun scrupule à faire subir un interrogatoire à un enfant de 14 ans. Il fut interrogé seul, sans ses parents ni même un avocat. Ce simulacre de justice, malheureusement trop courant aux Etats-Unis de cette époque, fut fatal à ce jeune noir pourtant innocent.

George-Junius-Stinney-Jr._021

George Stinney Jr. fut exécuté le 16 Juin 1944, à 19h30. Avec son mètre 55 et ses 44 kg, Georges n’avait rien du condamné à mort classique. Les bourreaux eurent d’ailleurs du mal à l’harnacher correctement. Le casque de la chaise électrique n’était pas à sa taille et lorsque que la décharge de 2400 Volts fut déclenchée, le casque tomba… Le supplice du jeune Stinney Jr dura 4 longues minutes.

Il fallut attendre pas moins de 70 ans avant qu’un collectif d’avocats et de juristes militants ne se penche sur l’affaire. Le procès fut grâce à eux et à la demande de la famille Stinney rouvert en 2013. Le 17 décembre 2014, la condamnation de George Stinney Jr. a été annulée. Le juge en charge de l’affaire, Mme Carmen Tevis Mullen a déclaré que :

« Compte tenu des circonstances particulière de l’affaire Stinney, je trouve en vertu de la prépondérance du principe de la preuve, qu’une violation des droits de procédure régulière du défendeur a viciée sa poursuite, »

Et pour cause, Georges n’eut pas le droit à une défense efficace et ses droits élémentaires furent violés et entachés par la négrophobie ambiante d’antan. Comme le dit l’adage populaire : « lorsque le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier, elle met plus de temps, mais elle finit toujours par arriver.« 

Voici un extrait bouleversant (en anglais) tiré du film « Carolina Skeletons » basé sur cet événement :

George Stinney Jr fut le plus jeune condamné du XX° siècle, mais il fut loin d’être le seul noir à avoir été injustement exécuté du fait de son appartenance ethnique :

  • Ed Johnson qui fut, en 1906, faussement accusé de viol et pendu alors qu’il était innocent
  • Thomas Griffin et Meeks Griffin qui furent accusés à tort, en 1913, du meurtre d’un vieil homme. Il passèrent sur la chaise électrique.
  •  Les « Scottsboro Boys » furent erronément accusés d’avoir violé 2 femmes, 8 d’entre eux furent injustement condamnés à la chaise électrique. Plus tard l’une des « victimes » avouera avoir tout inventé.
  • Et la liste est malheureusement  bien longue.

 

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 633