Trilogie Kemi Seba

L’armée française responsable de la mort d’un enfant malien?

Société

L’armée française responsable de la mort d’un enfant malien?

Par Sandro CAPO CHICHI

L’homicide par l’armée française d’un enfant malien de dix ans et non-armé le 30 novembre 2016 aurait été confirmé.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

L’histoire avait circulé sur les réseaux sociaux dès décembre dernier. Les troupes françaises de l’opération Barkhane en mission à l’extrême nord du Mali contre une menace terroriste auraient commis une bavure. Ils auraient tué un enfant de dix ans, Issouf Ag Mohamed, dans les environs de Tigabatene avant de l’enterrer discrètement. Des nomades d’abord ignorants de l’incident auraient vu des hélicoptères sur place et entendu des coups de feu avant de les voir revenir sur les lieux de l’assaut quelques heures plus tard. Après avoir découvert quelques jours plus tard le corps de l’enfant, les membres de la communauté locale ont demandé des comptes sur la mort de l’enfant et accusé l’armée française de bavure et de l’avoir enterré pour chercher à cacher leur crime.

D’après nos confrères de Jeune Afrique, ces accusations ont été confirmées par l’aveu d’un officier français fin décembre. L’Etat français, contacté à plusieurs reprises, s’est refusé à tout commentaire.