Trilogie Kemi Seba

Ces noms de pays africains qui n’ont rien à voir avec leur origine

Culture

Ces noms de pays africains qui n’ont rien à voir avec leur origine

Par Sandro CAPO CHICHI

Un certain nombre de pays africains ont été nommés à partir de régions historiques qui n’ont que peu à voir avec leur territoire.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

L’écrasante majorité des pays africains ont vu le jour après la récente colonisation européenne. Bien souvent, les territoires de ces nouveaux pays ne correspondaient à celle d’aucun état ayant existé dans le passé. Toutefois, certains pays ont été nommés après une région ou un état inclus dans leur territoire. C’est le cas, par exemple de la République du Mali nommé après l’Etat médiéval de Mali (ou Mandé). L’empire de Mali couvrait une grande partie du territoire actuel.

noms de pays africains

Djibril T. Niane ,l’auteur de la plus célèbre épopée sur la fondation de l’Empire de Mali est guinéen, pas Malien

Cependant, le coeur de l’Empire de Mali était à cheval sur plusieurs territoires d’états modernes. On pense notamment à la Guinée-Conakry. Ainsi, on prétend souvent que la capitale de l’empire se trouvait à Niani dans l’actuelle Guinée. Cela pose un problème. Car dans la culture populaire de ce monde, l’Empire de Mali est souvent associé à la République du Mali et non à la Guinée. Mais le décalage entre d’autres noms d’états modernes est encore plus flagrant. En effet, le territoire d’autres états modernes ne recoupe pas du tout celui des états anciens après lesquels ils sont nommés.

Samori Touré, empereur du Wassoulou au 19ème était originaire de l'actuelle Guinée, se voyait comme un héritier des empereurs de Mali

Samori Touré, empereur du Wassoulou au 19ème était originaire de l’actuelle Guinée, se voyait comme un héritier des empereurs de Mali

Madagascar
L’actuelle Madagascar est pour la première fois ainsi nommée (‘Madeigascar) ainsi par le célèbre Marco Polo au 13ème siècle de notre ère.

Portrait imaginaire de Marco Polo

Portrait imaginaire de Marco Polo

Toutefois Marco Polo avait confondu les côtes de l’île de Madagascar avec celles de Mogadiscio dans l’actuelle Somalie. Ne s’y étant pas rendu il s’était basé sur le témoignage indirect de voyageurs.  Cette erreur fut rapidement repérée. Toutefois, l’appellation Madagascar fut appliquée à toute l’île qui n’était pas alors réunie sous une seule autorité. Le nom de Mogadiscio serait lui-même originaire de la langue arabe ou persane.

Mauritanie
Durant l’Antiquité, la Maurétanie était une région de l’actuel Maghreb. Il regroupait le nord de l’actuel Maroc et l’Ouest de l’actuelle Algérie. Il s’agissait alors de désigner la région des Maures. Ceux-ci était un ensemble de peuples ‘libyens’ (nom donné par les Gréco-latins aux Nord-Africains à l’Ouest de l’Egypte). Bien que les Romains et leurs descendants aient analysé ce nom comme venant de leur langue comme signifiant ‘de couleur sombre’, une autre origine du mot a été proposée.

le roi Juba II de Maurétanie, début de notre ère

le roi Juba II de Maurétanie, début de notre ère

Dans de nombreuses langues africaines et notamment du Maghreb actuel un préfixe M- est utilisé pour marquer des noms de peuples. Pour cela, il est placé devant devant le nom de la région d’origine. Selon l’hypothèse du linguiste français Lionel Galand, le préfixe M aurait été placé devant le nom de la région des Aures dans l’actuelle Algérie pour former le nom Maures. La ressemblance avec le mot latin ‘Mauri’ signifiant ‘sombre’ serait une coïncidence.

Tombeau (royal?) de l'ancienne Maurétanie dans l'actuelle Algérie, aux alentours du début de notre ère.

Tombeau (royal?) de l’ancienne Maurétanie dans l’actuelle Algérie, aux alentours du début de notre ère.

Le territoire de la Maurétanie était toutefois situé au nord de l’actuelle Mauritanie et ne recoupait pas celui de l’actuelle Mauritanie. Les habitant de cette dernière sont toutefois assurément liés à certains habitants de l’ancienne Maurétanie.

Ethiopie
Au sens large, Aethiopia désignait pour les Grecs les territoires au sud de l’Egypte et de la Libye. Pour eux, ce nom signifiait ‘face brûlée’. Il s’agissait là d’une référence à la peau noire de ses habitants. Comme pour le nom des Maures, il est possible que le nom ait une autre origine et que les Grecs l’aient interprété comme un nom de leur langue.

Noms de pays africains

Le célèbre roi Ezana d’Axoum (actuelle Ethiopie, 4ème siècle de notre ère) a combattu le royaume de Kouch que les Grecs et Romains considéraient comme l’ancienne Ethiopie au sens large.

Toutefois, au sens restreint, l’Ethiopie désignait chez les Gréco-Latins l’empire de Koush, situé dans l’actuel Soudan. Il ne désignait pas l’actuelle Ethiopie, anciennement connue sous le nom d’Abyssinie.

Bénin

Bénin est un nom d’abord donné par les Européens à l’Empire edo de Bénin dans l’actuel Nigéria. Il est possible que cet empire ait pendant un court temps exercé son autorité sur la région de Ouidah (actuelle République du Bénin).

C'est l'ancien président Mathieu Kérékou qui a changé le nom de Dahomey en Bénin. Le premier nom n'était en effet qu'un nom correspondant à un royaume du sud du pays détesté par beaucoup de ses voisins.

C’est l’ancien président Mathieu Kérékou qui a changé le nom de Dahomey en Bénin. Le premier nom n’était en effet qu’un nom correspondant à un royaume du sud du pays détesté par beaucoup de ses voisins.

Toutefois, l’empire de Benin n’a eu que très peu de rapports avec ce qui est l’actuelle République du Bénin. Beaucoup d’hypothèses existent sur l’étymologie du nom de l’Empire de Benin, mais aucune ne semble conclusive.

Ghana
Ghâna est le nom donné par les Arabes à ce qui est considéré comme le premier grand Etat d’Afrique de l’Ouest. Aujourd’hui, celui-ci est connu par ses descendants soninké sous le nom de Ouagadou. Le territoire de Ghâna ne s’étendait toutefois pas jusqu’au Ghana actuel, nommé ‘Côte de l’Or’ par les Britanniques.

J.B. Danquah est à l'origine du choix du nom Ghana pour l'ancienne Côte de l'Or

J.B. Danquah est à l’origine du choix du nom Ghana pour l’ancienne Côte de l’Or

Le choix de ce nom a toutefois été motivé par le lien historique que les populations de la Côte de l’Or entretenaient avec leurs voisins du nord comme les Soninke. Le nom de Ghana donné par les Arabes a été rapproché du titre soninké nwana.  Toutefois, cette hypothèse ne peut être considérée comme conclusive.