Malkia - Le réveil du Ka

Dégustation « Marie Césaire » : La marque aux colibris s’invite à la table des grands

Economie

Dégustation « Marie Césaire » : La marque aux colibris s’invite à la table des grands

Par SK

Mardi 8novembre, Marie-Inès Romelle, fondatrice de la marque de champagne Marie Césaire conviait quelques privilégiés à une dégustation à Reims (Marne). Le goût, la classe et les personnalités étaient au rendez-vous pour soutenir la jeune productrice. On vous raconte !

Matthieu Audinot, jeune chef cuisinier: « On a l’habitude de grandes Maisons de champagne donc, voir quelqu’un qui se lance avec un champagne différent , pour une clientèle différente c’est intéressant. »

mc5

Champagne rosé « Marie Césaire » et son dessert Crédit photo: L’art de vivre à la rémoise »

A Reims, ce mardi, les invités arrivaient de Région Parisienne et des alentours pour un événement des plus raffinés. En effet, Madame Romelle attendait quelques dizaines de personnes pour une dégustation de son champagne Rosé signé Marie Césaire. Parce qu’évidemment le bon goût était de rigueur, c’est dans un cadre très chic et convivial que la belle aux bulles recevait.

mc6
A l’occasion de ce délicieux événement, le chef cuisinier du célèbre restaurant-bar La Loge, Matthieu Audinot, avait mis les petits plats dans les grands. Le jeune artisan des saveurs a en effet concocté un dessert exquis, spécialement destiné à sublimer ce Rosé nouveau. Une assiette de mets glacés avec sorbets et pétales de roses comestibles faits maison ! Le chef nous a expliqué pourquoi il a tenu à participer à ce projet gourmand :

Matthieu Audinot, chef-cuisinier à La Loge et Marie-Inès Romelle, fondatrice de la marque de champagne Marie Césaire. Crédit photo: L'art de vivre à la Rémoise

Matthieu Audinot, chef-cuisinier à La Loge et Marie-Inès Romelle, fondatrice de la marque de champagne Marie Césaire.
Crédit photo: L’art de vivre à la Rémoise

« C’était l‘occasion de créer un dessert pour une marque de champagne, chose qu’on ne m’avait jamais demandée. On a l’habitude de grandes Maisons de champagne donc, voir quelqu’un qui se lance dans le champagne pour une clientèle différente, avec un champagne différent c’est intéressant. Ce rosé se distingue au niveau du cépage qui est plus sucré. »

D’autre part, ce qui fait aussi la force de cette jeune marque, c’’est aussi le soutien sans failles de ceux qui croient en son entreprise : de fidèles clientes, des investisseurs mais aussi des personnalités telles que Grégory Baugé. Vélo d’or français en 2009, détenteur de 9 titres de champion du monde de cyclisme sur piste. Le champion est d’un ambassadeurs volontaire de la marque :

Au centre, le champion de cyclisme sur piste Grégory Baugé

Au centre, le champion de cyclisme sur piste Grégory Baugé Crédit photo: L’art de vivre à la rémoise »

« J’aime soutenir, encourager les antillais, la Guadeloupe pour tout projet. Pour moi, c’était naturel d’en faire la promotion. Et puis, le champagne, c’est la boisson des champions donc c’est normal de continuer d’en parler autour de moi, dans le milieu sportif. Je pense qu’on est plus forts quand on se serre les coudes. Ce champagne n’a rien n’à envier aux autres, il a très bon goût, j’adore. Son parcours [Celui de Marie-Inès Romelle] me fait aussi penser au mien. Lorsque j’ai commencé le cyclisme sur piste, le dernier noir datait du XIX ème siècle. Je suis conscient que quel que soit le sport, c’est dur de s’imposer mais aujourd’hui je suis l’un des meilleurs. C’est une fierté pour moi de dominer cette discipline et, je sais que ça donne de la force à d’autres personnes. Pour le champagne c’est pareil, c’est un milieu assez fermé où il faut persévérer pour réussir.  »

Enfin, cet événement rassemblait des profils aussi étonnants qu’inspirant. A 21 ans, Stanley Baptista est sommelier et assistant du président de l’association des sommeliers de Paris, Jean-Luc Jamrozik. Il officie à « L’Hôtel Baltimore », dans le XVI ème arrondissement. Proche de la famille, il a testé le Rosé pour nous livrer sa composition, d’après son palais expert :

stanley

Stanley Baptista, sommelier.

«Dans ce champagne, on retrouve de l’arôme de fleur de rose, du litchi et d’autres fruits rouges comme la framboise. Le travaille du sommelier c’est de deviner le cépage mais aussi, les détails de la fabrication qui donnent les saveurs aux vins»
On ne pouvait décemment pas se quitter sans faire la fête comme il se doit. Ainsi, Dj Jaïro (oui, oui) qui n’est autre que le frère de la business woman, a pris les choses en main en début de soirée. Champagne + musique afro-carribéenne-Hip-Hop-Afrobeat. On vous laisse deviner l’ambiance !

mi
Bien sûr, personne n’a paris le volant avant quelques bonnes heures de repos…

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !