L’excellence Noire – Kouokam KAMTCHUENG

Adama Traoré : mais de quoi est-il mort ?

Société

Adama Traoré : mais de quoi est-il mort ?

Par SE

La contre-autopsie effectué sur le corps d’Adama Traoré ce mardi 26 juillet confirme « l’absence de violences de nature à entraîner le décès » selon Yves Jannier, procureur de la République de Pontoise.

Mort d’Adama Traoré: il y en assez des bavures policières !

Adama Traoré, 24 ans est décédé le 19 juillet dernier lors de son interpellation dans le Val d’Oise. Aussitôt, les premières informations transmises par les autorités policières, affirmaient qu’Adama aurait succombé à une crise cardiaque dans le véhicule qui le transportait à la gendarmerie. Des déclarations qui n’ont pas tarder à provoquer la révolte des habitants de Beaumont-sur-Oise et surtout de la famille de la victime qui avait dénoncé une bavure policière.

Pendant trois jours, des incidents avaient éclatés dans le Val d’Oise et cinq personnes avaient été interpellées.

Une première autopsie avait été réalisée sur le corps d’Adama. Celle-ci avait démontré « un phénomène infectieux sur plusieurs organes« , notamment les poumons et le foie. Le médecin légiste n’avait constaté aucune « trace de violences » sur le corps de la victime, juste quelques « égratignures ».
L’avocat de la famille, Frédéricn Zajac avait alors demander une contre-expertise « pour que l’on sache tout, que l’on arrête les fantasmes de part et d’autre ».

Une contre-expertise qui a été faite en début de semaine qui étrangement ne fait plus allusion à la fameuse infection évoquée dans le premier rapport.

Adama Traoré

Adama Traoré, décédé le 19 juillet 2016

Mais alors de quoi Adama est-il mort ? 

« L’explication de la cause du décès ne pourra être apportée qu’avec l’ensemble des analyses [bactériologie, toxicologie, anatomopathologie]« , dont les résultats sont attendus « dans le courant du mois d’août » a précisé Yves Jannier avant de rajouter « Lorsque les secours sont intervenus, la température du jeune homme était très élevée, et c’était un jour de canicule ».

Me Frédéric Zajac qui s’interroge sur le fait que la contre-expertise ne mette pas en évidence des traces de violences, ne fasse pas état de l’infection citée lors de la première autopsie. « Ce jeune homme est mort d’un syndrome d’asphyxie, nous devons savoir comment » a t’il déclaré. Une demande pour une troisième autopsie avait donc été déposée ce jeudi à la justice par l’avocat de la famille. Une requête que la justice a rejetée aujourd’hui.

Au moins 1 500 personnes s’étaient réunies vendredi 24 juillet à Beaumont-sur-Oise, pour une marche blanche en hommage à Adama en présence de plusieurs associations notamment Black Lives Matter, connu aux Etats Unis, pour mettre en évidence les violences policières envers les Noirs. Sur les  réseaux sociaux, le hashtag #JusticePourAdama avait été posté sur plusieurs profils. Certaines personnalités du cinéma ou de la musique -Omar Sy, Kerry James, Nekfeu, Youssoupha…- avaient eux aussi témoigné leur soutien aux proches d’Adama.

Omar Sy, avait été l’un des premiers à s’exprimer. « Toutes mes prières pour Adama Traoré, toutes mes pensées pour ses proches. Que justice soit faite en sa mémoire. Qu’il repose en paix », avait posté le comédien sur Twitter.

Une seconde marche sera organisée ce samedi 30 juillet 2016 à 16h à partir de la Gare du Nord pour réclamer que justice soit rendue pour Adama.

Marche blanche en hommage à Adama Traoré le 24 juillet 2016

Marche blanche en hommage à Adama Traoré le 24 juillet 2016

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !