Malkia - Le réveil du Ka

Congo : le nord du pays s’offre la crème des médecins

Société

Congo : le nord du pays s’offre la crème des médecins

Par SK

Dix-huit  médecins cubains sont arrivés cette semaine au Congo Brazzaville. Venus assurer l’intérim des médecins congolais actuellement en formation à Cuba (selon le ministre de la Santé et de la population, François Ibovi), ils officieront à l’hôpital spécialisé d’Oyo (Cuvette, nord du pays).

La crème des médecins pour l’hôpital spécialisé d’Oyo

Dix-huit médecins spécialisés appartenant à la Brigade médicale cubaine ont atterrit le 19 janvier à Brazzaville. Ils ont pour principale mission de préparer le terrain pour leurs confrères congolais, près de 200, expatriés à Cuba pour leurs études. Les brigadiers ont été  affectés à l’Hôpital spécialisé d’Oyo, qui doit être inauguré dans le courant de ce premier trimestre 2016. Un hôpital à la pointe de la technologie, qui permettra à certains congolais d’accéder aux meilleurs soins.

François Ibovi (ministre de la Santé et de la population) et Marcia Cobas (vice-ministre en charge de la coopération internationale) en séance de travail à Brazzaville en 2015  crédit photo Adiac

François Ibovi (ministre de la Santé et de la population) et Marcia Cobas (vice-ministre en charge de la coopération internationale) en séance de travail à Brazzaville en 2015. Crédit photo Adiac

 

Un partenariat entre Cuba et le Congo Brazzaville

Cet échange de compétences intervient dans le cadre des accords de coopération sanitaire signés entre les deux états en juin 2013. Un partenariat sanitaire qui offre donc à Brazzaville l’opportunité de travailler avec les meilleurs médecins spécialisés, et aux étudiants en médecine de poursuivre leur apprentissage au pays de Raul Castro. Une opportunité bienvenue quand on sait l’apport de cette nation à la médecine.

Les dix-huit médecins spécialisés de la brigade médicale cubaine et François Ibovi (ministre de la Santé et d ela population) à Brazzaville le 19 janvier 2016

Les dix-huit médecins spécialisés de la brigade médicale cubaine et François Ibovi (ministre de la Santé et d ela population) à Brazzaville le 19 janvier 2016

Une crise sanitaire à Brazzaville

Si Oyo pourra bientôt se targuer d’avoir un établissement dernier cri, tenu par des médecins formés à Cuba et recrutés parmi les meilleurs, le reste du Congo souffre d’un manque d’accessibilité aux soins désastreux. La capitale, Brazzaville, n’est pas épargnée  avec un hôpital universitaire dénué du matériel médical le plus élémentaire. Le pays s’est engagé à construire de nouveaux hôpitaux, un dans chaque chef-lieu de département  du Congo, soit 12 au total.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !