Le Bouquet Africain de Thema

Première tournée africaine du pape François en novembre

Politique

Première tournée africaine du pape François en novembre

Par SE

Le pape François se rendra en Afrique pour la première fois du 25 au 30 novembre prochain. L’information a été confirmée ce jeudi par le Vatican. Le Cardinal Jorge Mario Bergoglio –devenu le pape François- visitera le Kenya, l’Ouganda et la Centrafrique.

Une visite annoncée en janvier dernier

C’est en Asie, au mois de janvier 2014, que le « Saint père » avait fait part de son désir de visiter le continent Africain. Mais ce voyage avait été reporté, à cause du virus Ebola.
Après avoir parcouru l’Europe, l’Amérique latine et l’Asie, c’est donc pour la première fois que le pape François se prépare à visiter l’Afrique. Pour ce faire, il ira dans 3 pays dont deux anglophones et un francophone. Cette visite fait suite à l’invitation des chefs d’Etat et des évêques de ces trois nations qui comptent de nombreuses communautés catholiques et, qui depuis quelques temps, connaissent des tensions civiles meurtrières.
La dernière visite d’un pape sur le continent africain date de novembre 2011. Benoit XVI s’était rendu au Bénin après une tournée en Angola et au Cameroun en 2009.

eglise-centrafrique-chapelet-ciric-nabil-boutros

Une tournée dans des pays « fragilisés »

Le programme du voyage n’a pas encore été publié mais le sera prochainement, a précisé la salle de presse du Saint- Siège. Du 25 au 27 novembre le pape François sera au Kenya, qui lutte contre le terrorisme Shehab depuis octobre 2011. Du 27 au 29 novembre en Ouganda, où 22 jeunes avaient été tués en 1874 (commémoration de la canonisation des premiers saints par le pape en 1964). Enfin, en Centrafrique du 29 au 30, où la situation politique est fragilisée par le report des élections présidentielles et législatives.

Son prédécesseur Benoît XVI –Richard Wiliamson- qui avait donné sa démission en mars 2013, est à l’origine  d’une polémique autour de l’utilisation du préservatif. Interrogé sur la lutte contre le sida, Benoît XVI avait répondu « On ne peut la résoudre avec la distribution de préservatifs. Au contraire, cela accroît le problème ». Ses propos recueillis un peu avant sa venue sur le continent africain, avaient provoqué un tollé général sur place et dans le monde entier. Rappelons que 70% des personnes infectées du virus du Sida vivent effectivement en Afrique.
En 1993, les paroles tenues par le pape Jean Paul II sur l’abstinence sexuelle, comme le seul moyen efficace pour combattre le Sida avait déjà crée  une controverse.
Le pape François réussira t’il à faire mieux que ses deux prédécesseurs ?

centrafrique_0-800x450

L’église catholique appelle les chrétiens de Bangui à déposer leurs armes durant le carême (février 2015)

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !