Trilogie Kemi Seba

Mondiaux d’athlétisme : le Kenya au sommet

Société

Mondiaux d’athlétisme : le Kenya au sommet

Par Abou Cissé

Du 22 août au 30 août, les 15ème championnats du monde d’athlétisme se sont déroulés à Pékin avec une statistique historique qui concerne le continent africain.

Un nouveau leader 

Le Kenya l’a fait. A l’issue des mondiaux d’athlétisme de Pékin, le Kenya a dominé le classement des médailles avec un total de 16 médailles dont 7 médailles d’or, 6 médailles en argent et 3 médailles en bronze. La nation africaine devance respectivement les poids lourds de l’athlétisme, la Jamaïque et les États-Unis en deuxième et troisième positions.

Le Kenya rentre dans l’histoire 

Avec ce résultat, le Kenya est devenu le premier pays africain à occuper la tête du classement final lors d’un championnat mondial d’athlétisme. Rappelons que la meilleure performance du Kenya, avant Pékin, était une deuxième place au classement général lors des championnats mondiaux à Osaka, au Japon, en 2007.

Une médaille en or hors piste 

Grâce à un jet à 92,72m, le Kényan Julius Yego a remporté le titre mondial du lancer du javelot. Son premier pour lui. Il a appris les bases de son sport sur Youtube et il offre à son pays sa première médaille mondiale dans une épreuve hors piste ce qui est historique. A cet exploit inattendu s’ajoute les médailles remportées par Rudisha, Kemboi, ou bien Jepkemoi.

Le Kenya a sans surprise montré sa domination dans les courses de fond mais aussi dans d’autres disciplines notamment le Javelot. Elle a parfaitement montré  l’excellence noire dans ce sport et a amplement mérité cet honneur.