Histoire de l'Amérique Noire, des Plantations à la Culture rap

Le Congo-Brazzaville adopte des véhicules électriques

Economie

Le Congo-Brazzaville adopte des véhicules électriques

Par Sébastien Badibanga 4 juin 2015

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

D’ici fin juin, plus de soixante “Bluecars”, fournis par l’homme d’affaires français Vincent Bolloré, débarqueront dans la capitale de la République du Congo.

Brazzaville se met à l’électrique. Selon le magazine Jeune Afrique, la ville congolaise se prépare à recevoir plus de soixante véhicules électriques, baptisés “Bluecars”, conçus par le groupe de l’entrepreneur français notamment propriétaire de la chaîne Canal +.

Le 27 mai, huit bus ont été acheminés à Pointe-Noire. Cinquante autres devaient être livrés une semaine plus tard. Enfin, les sept derniers arriveront avant la fin du mois.

Promesse tenue : Vincent Bolloré avait promis, en avril, de les fournir pour les Jeux panafricains qui se tiendront du 4 au 19 septembre.

Après la Guinée, le Togo, le Bénin et le Niger, c’est le Congo-Brazzaville qui s’équipe donc d’un service de véhicules électriques. Et cette modernisation ne se limitera pas à la capitale, d’autres villes du pays auront également droit à leurs “Bluecars”.