Trilogie Kemi Seba

NAMIBIE : NÉE DU SABLE ET DE SANG

Culture

NAMIBIE : NÉE DU SABLE ET DE SANG

Par Noella

La République de Namibie, terre de 825 418 km2, est la dernière colonie africaine qui accède à l’indépendance, le 21 mars 1990.

Par Najashi Ashama III et Noella

 

Indépendance pour la Namibie

C017

Le 21 mars 1990, la proclamation d’indépendance de la Namibie met fin à un complexe et très long processus de décolonisation. Ce pays, connu avant son indépendance sous le nom de « Sud-Ouest africain » est le dernier du continent à accéder à l’indépendance.

La Namibie est située sur la côte sud-ouest de l’Afrique dite « australe ». Elle partage sa frontière avec l’Angola, la Zambie, le Botswana, la Zambie et l’Afrique du Sud.

C’est une colonie allemande (1884 -1915) puis protectorat de l’Afrique du Sud à partir de 1920, donc sous le régime de l’apartheid.  
En 1973, l’ONU reconnaît la South West Africa People’s Organisation (SWAPO) comme seule représentante du peuple namibien.

La SWAPO est le plus important mouvement de libération de la Namibie. Organisation socialiste et indépendantiste, elle mène une lutte armée contre l’occupant sud-africain depuis les années 60. Elle bénéficie de l’appui de l’Angola (sa base arrière) et de Cuba.
En 1978, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la résolution 435, qui prévoit le début du processus d’indépendance de la Namibie. Dans l’atmosphère conflictuelle qui prévaut pendant la décennie 1978-1988, cette décision politique est d’abord peu respectée, mais finalement appliquée.
Dans la foulée, des accords sont conclus entre l’Afrique du Sud, l’Angola et Cuba en décembre 1988. Ils déboucheront sur la tenue d’élections en novembre 1989, gagnées par la SWAPO, puis sur l’adoption d’une Constitution, le 9 février 1990.

Pour souligner cette proclamation, une grande cérémonie est organisée le 21 mars 1990 dans un stade de Windhoek, la capitale du pays, rassemblant près de 20 000 Namibiens auxquels s’ajoute une délégation d’environ 70 pays africains. Nelson Mandela, tout juste libéré de prison, assiste à la cérémonie. Le président, Samuel Nujoma, déclare alors : « La dernière colonie d’Afrique est, à partir d’aujourd’hui, libérée ! Le destin de notre pays est maintenant entre nos mains. »

Le drapeau namibien reprend les couleurs de la SWAPO.

* Le Bleu pour le Ciel, 
* Le Rouge pour l’Héroïsme du Peuple,

* Le Vert pour la Fertilité.
* Le Soleil pour la Vie et l’Energie.

Sam Daniel Shafiishuna Nujoma est né le 12 mai 1929 dans la région des Ongandjera, en pays Ovambo.
Dès le début il s’engage dans le combat indépendantiste. Dans les années 50, il est le président de la SWAPO qu’il amène à la lutte armée et à la clandestinité au début des années 60.
Il est le premier président de la République de Namibie, élu et réélu entre 1990 et 2005.

Sam_Nujoma