Trilogie Kemi Seba

COMMENT BIEN DEMELER SES CHEVEUX CREPUS ?

Lifestyle

COMMENT BIEN DEMELER SES CHEVEUX CREPUS ?

Par naomi P.

Fascinante mais carrément ingérable, voilà comment est perçu le cheveu crépu à l’état root. Et s’il s’agissait juste d’une mal compréhension  de sa nature?

image100

Par Black Cotton

Le cheveu crépu expliqué

Le cheveu crépu est adapté aux milieux chauds et humides. Aussi pousse-t-il très dense, plat et  vrillé. Mais dame nature fait bien les choses.Afin quele cuir chevelu soit protégé des brûlures solaires, le cheveu de type africain pousse couché le long du crâne et non tout droit.Sa frisure naturelle vient de ce que son follicule pileux (le moule dans lequel il pousse) est lui-même incurvé. Le cuir chevelu, quant à lui, est par nature sec, sa peau plus épaisse et ses pores plus serrés. Vous conviendrez que pour une nature capillaire aussi spécifique doit être traitée avec des codes adaptés.

Les bons outils

peigne-Demeloir

Entreprendre un démêlage à l’aide d’un peigne à dents serrées est l’une des meilleures façonsde confirmer l’idée selon laquelle le cheveu africain ne pousse pas. Utiliser un peigne de poche sur ce type de cheveu revient à les arracher tout simplement. Pour un démêlage serein il vous faut :

– Un peigne à dents larges et espacées

– Vos doigts (pour mieux sentir et défaire les nœuds)

– Un vaporisateur d’eau (car lorsqu’il est humidifié, le cheveu crépu s’assouplit)

– Une huile ou un beurre végétal (afin de sceller l’hydratation)

– Des élastiques sans attaches en fer (pour les cheveux plus longs)

– Du temps (ne vous avisez pas de vous lancer dans une telle entreprise si vous n’avez pas 30 minutes à y consacrer)

De la douceur !

La technique de démêlage pourrait se résumer à ce seul mot. Il ne doit s’agir ni d’une lutte ni d’une corvée :Vos cheveux ne sont pas un ennemi. Voici comment procéder concrètement :

– On divise aux doigts la chevelure en 6 ou 8 parts qu’on sécurise avec les élastiques.

– On vaporise suffisamment la section par laquelle on a choisi de commencer, en ne négligeant ni les pointes ni le cuir chevelu.

– On applique sur cette section une noisette de beurre végétal qu’on étale jusqu’aux pointes

– Avec le peigne à dents espacées dans une main et la mèche à démêler tenue par le bout dans l’autre, on commence à peigner à partir des pointes, afin d’enlever les nœuds éventuels. Plus la main glisse vers la racine, plus le peigne évolue dans la mèche en allant vers le cuir chevelu.

–  Une fois la section bien peignée, on la natte pour y conserver l’hydratation le plus longtemps possible mais aussi pour éviter qu’elle ne rétrécisse et s’emmêle de nouveau. Puis on passe à une autre section.