Malkia - Le réveil du Ka

WARRIORS – CELTICS : 8 CHIFFRES-CLÉS AVANT LA FINALE NBA 2022

Sport

WARRIORS – CELTICS : 8 CHIFFRES-CLÉS AVANT LA FINALE NBA 2022

Par Dozilet Kpolo 31 mai 2022

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

Les Golden State Warriors affrontent les Boston Celtics dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 juin, pour le premier match de la finale NBA 2022.

Certains auraient sans doute préféré une finale Los Angeles Lakers – Brooklyn Nets ; avec d’un côté, Russell Westbrook/Lebron James, et de l’autre Kyrie Irving/Kevin Durant.

WARRIORS – CELTICS : 8 CHIFFRES-CLÉS AVANT LA FINALE NBA 2022
Duel de gros bras.©️Tous droits réservés

Mais finalement, les premiers absents des playoffs NBA et les seconds sweepés, balayés par les Celtics (4 à 0), dès le premier tour, se sont auto-sabotés. Résultat c’est une finale certes inattendue mais ô combien intéressante : Warriors – Celtics ! La preuve en (8) chiffres.

DORMIR EST MIEUX

WARRIORS – CELTICS : 8 CHIFFRES-CLÉS AVANT LA FINALE NBA 2022
Même Stephen Curry te conseille de faire ça.©️Tous droits réservés

0 – Alors autant te dire tout de suite, y a aucune chance que tu puisses regarder le match en direct. Non, ce n’est pas à cause de ces liens qui balancent plus qu’un flic corrompu arrêté par la police de Baltimore, par exemple. Mais c’est surtout à cause de ton manque de sommeil. 1 heures GMT pour certains, 3 heures heure français pour d’autres, ça va être dur de rester éveillé pour la diffusion.

Avant que tu n’aies des petits garnements qui t’épuisent autant qu’ils te comblent, une activité professionnelle sur laquelle tu passes et repasses beaucoup de temps, tu étais aisément capable de le faire.

Mais, aujourd’hui, tu t’endors sur FaceTime avec Bae à l’autre du téléphone. Alors, mieux, tu laisses tomber. Et tu te rebats sur les highlights ou encore des résumés Made In NOFI.

DALLAS A FAILLI STOPPER LA DYNASTIE WARRIORS

6 – soit le nombre de finales  en 8 ans pour les Golden State Warriors !

Privés des playoffs durant deux saisons et surtout de Klay Thompson, la seconde moitié des Splash Brothers, les coéquipiers de Curry se sont fâchés et ont éliminé les Denver Nuggets du double MVP Nikola Jokić, puis les Memphis Grizzlies d’un Ja Morant, qui blessé n’a pas pu aller jusqu’au bout de la série, et enfin les Dallas Mavericks d’un Luka Dončić, qui a cru que ses tirs incroyables après le sifflet suffiraient à priver les Warriors d’une 6ème finale en 8 ans !

Mais il en faut plus pour arrêter une dynastie, même si elle est moins populaire que celle des années 80.

UNE BELLE HISTOIRE APPELÉE JOE JOHNSON

17 – Joe Johnson. Les 17 saisons que Joe Johnson a jouées n’ont lui rien rapporté au palmarès ! Aucun pour « Iso Joe », l’un de ses nombreux surnoms. Mais voilà, cela pourrait changer puisque moment où le vétéran avait fait son retour en décembre 2021 sur les parquets NBA, dans le cadre d’un contrat de 10 jours avec les Celtics.

Une belle histoire que ses ex-coéquipiers n’ont plus qu’à écrire.

ARMES FATALES

25,9[1]Stephen Curry. La seule mention du « meilleur shooter à 3 points de l’histoire NBA » suffit à donner des sueurs froides à n’importe quelle défense. Le meneur des Golden State Warriors cumule à quasiment 26 points de moyenne/match. Pas mal pour celui qui a raté 18 matchs en saison régulière selon Trashtalk. Le tout premier vainqueur du « Magic Johnson trophy for Western Conference Finals MVP », tout ça pour dire désigner le « meilleur joueur de la finale de la Conférence Ouest », sera naturellement la 1ère option offensive de son équipe.

Et de l’autre côté du parquet, un jeune loup aux dents désormais bien acérés l’attend de pied ferme : un certain Jayson Tatum.

27 – soit la moyenne de points/match de Jayson Tatum.

Si Boston a successivement éliminé Kevin Durant, « le meilleur joueur du monde », Giannis Antetokoúnmpo, futur ex-champion NBA en titre et double MVP, c’est en partie grâce au protégé de feu Kobe Bryant.

Pour se défaire des Miami Heat emmenés par le téméraire mais isolé Jimmy Butler, auteur de 35 points, l’ailier polyvalent a inscrit 26 points. Score final : 96 à 100.
Puis, il a lui remporté le « Larry Bird trophy for Eastern Conference Finals MVP ».

Un duel qui promet.

CURRY MEILLEUR QUE JORDAN ? REALLY ?

WARRIORS – CELTICS : 8 CHIFFRES-CLÉS AVANT LA FINALE NBA 2022
Really ? ©️Tous droits réservés

84%. Il s’agit du pourcentage de réussite de Stephen Curry en playoffs. Le fils de Dell Curry, ex-joueur NBA des Charlotte Hornets, a remporté 21 des 25 séries qu’il a disputées. C’est bien plus que Lebron James, Kareem Abdul-Jabbar et…Michael Jordan. Mais de là à dire qu’il est meilleur que « Sa Majesté », le père des sneakers que tu achètes dès que tu peux : il y a un pas que nous franchirons pas.

UN PORTE-BONHEUR NOMMÉ KENDRICK

2018. Points/match, passes décisives/match, mais aussi rebonds/match, statistiques basiques, ou encore nombre de points inscrits après…mangé de l’alloco, etc. De nombreux médias américains sont capables de sortir des données complètement folles.

Ainsi selon Basketballforever, quand Kendrick Lamar a sorti un album les dernières années (2015, 2017, notamment), Golden State a remporté le titre. La dernière qu’ils ont été champions c’était en 2018 : autant dire un siècle.

Ça tombe le natif de Compton en a sorti, il y a quelques jours, le 13 mai dernier pour être précis : Mr. Morale & The Big Steppers.

Si certains pourraient y voir une signe de bonne augure, il faut aussi se rappeler qu’en 2016, il a aussi sorti : Untitled Unmastered. La même année, les Cleveland Cavaliers remportaient la bague après avoir été mené 3 à 1 par ces mêmes Warriors. Donc, allons seulement !

MICHAEL JORDAN/LEBRON JAMES

10 000ème. Que les Warriors ou les Celtics qui l’emportent, cela ne changera rien à l’issue du débat. Pour la 10 00ème fois, Michael « Air » Jordan est le « meilleur basketteur de tous les temps ».


[1] Sauf mention contraire, les statistiques proviennent du site NBA.com.