L’excellence Noire – Kouokam KAMTCHUENG

Assa Traoré au sujet de la libération de son frère Bagui

Société

Assa Traoré au sujet de la libération de son frère Bagui

Par Makandal Speaks

Bagui, le frère d’Adama Traoré va pouvoir sortir de prison après le verdict de la cour d’assises du Val-d’Oise. Il était accusé d’avoir participé aux émeutes de Beaumont-sur-Oise qui ont suivi la mort de son frère en juillet 2016. Sa soeur Assa Traoré s’est exprimée à cette occasion :

Assa Traoré au sujet de la libération de son frère Bagui

« La justice a libéré mon frère Bagui, elle ne pouvait plus rester indifférente à sa détresse, elle ne pouvait pas ignorer les cris d’un homme enfermé vivant. Restent les cris d’Adama, enfermé dans une boîte, qu’on n’entend pas, mais qui continue de hurler en nous, d’appeler à la justice.

Assa Traoré Bagui

© Lameute-Jaya

Cinq ans de déni judiciaire. Et trois semaines d’audience pour enfin voir le bout d’un long tunnel de solitude et de mise à l’écart du monde pour mon frère Bagui Traoré, resté près de cinq ans en prison, loin de nous, loin de son enfant. Nous franchissons une étape, les mensonges tombent, la vérité se lève. La cour d’assises de Pontoise présidée par le juge Marc Trévidic, a acquitté Bagui de toutes les tentatives de meurtres contre les forces de l’ordre qui lui étaient reprochées.

Assa Traoré Bagui

© Lameute-Jaya

Ils étaient cinq à comparaître : 3 ont été acquittés et 2 autres condamnés, ils ont avoués avoir tiré. Nous pensons à leurs familles, à leurs proches.

Les révoltes qui ont suivi la mort d’Adama, le 19 juillet 2016 sur le sol de la gendarmerie de Persan, étaient au cœur des débats. Pour la première fois depuis cinq ans, le nom de mon frère résonnait à sa bonne place, dans un tribunal, au milieu de la parole parfois mensongère des gendarmes, assis à la place qui doit être la nôtre, celle où nous aurions dû nous trouver avant eux : sur le banc des victimes.

Assa Traoré Bagui

© Lameute-Jaya

Bagui Traoré est devenu au cours de ce procès, et malgré lui, la voix vivante d’Adama. Il a crié à l’injustice, avec force et courage, comme il le fait depuis cinq ans. Les jurés, la cour, le président, ont su reconnaître, grâce aux talents d’une équipe soudée dans la défense des accusés, qu’il n’y avait pas même le début d’une enquête digne de ce nom dans ce dossier.

La défense de mon frère, constituée de Yasmina Belmokhtar, Florian Lastelle, et Frank Berton, a montré l’absence totale d’éléments à charge contre Bagui, et toute l’injustice dans laquelle il a donc été retenu, pendant trop longtemps… Lui, l’unique témoin de la mort d’Adama…

Assa Traoré Bagui

© Lameute-Jaya

Nous avons tenu bon, grâce à vos soutiens, grâce à votre foi danss l’égalité et la justice, ces valeurs dans lesquelles nous entendons voir vivre nos enfants. »

Notes et références

Propos tenus sur le compte Instagram d’Assa Traoré le 12 juillet 2021.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Assa Traoré : “J’irai jusqu’au bout, s’il faut, j’y laisserai ma vie”

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !