SOCIÉTÉ

Il est condamné à 55 ans de prison, alors que la police a tué son ami

Lakeith Smith avait quinze ans lorsqu’il était présent lors d’un cambriolage avec des amis. Un policier abattit un d’entre eux, A’Donte Washington. A cause des lois locales, c’est Lakeith Smith et non le policier qui a été reconnu coupable d’homicide et condamné à 55 ans de prison.

Dans l’état de l’Alabama est en vigueur la loi de responsabilité du complice. Selon cette loi, une personne complice d’un crime peut être reconnue coupable d’homicide si ce dernier a lieu lors dudit crime.

C’est précisément ce scénario qui est arrivé à Lakeith Smith. En 2015, à l’âge de quinze ans seulement, avec quatre de ses amis, Smith prit part à deux cambriolages dans la petite ville de Millbrook dans l’Alabama. Le groupe de jeunes malfaiteurs fut rattrapé par des policiers. L’un d’entre eux, A’Donte Washington, 16 ans, échangea des coups de feu avec un policier au terme desquels il décéda. Bien qu’il n’ait pas participé à la fusillade, Smith fut reconnu coupable d’homicide concomitant d’une infraction majeure bien qu’il n’ait tiré sur personne et que c’est son ami, le tireur, soit décédé.

Le policier ayant tiré les coups de feu fatals a été blanchi en 2016 de toute responsabilité dans la mort d’A’Donte Washington. En revanche, en 2018,  Lakeith Smith fut jugé comme un adulte et condamné à 65 ans de prison pour cambriolage, vol et homicide concomitant d’une infraction majeure, une peine qui fut réduite à 55 ans quelques mois plus tard.

Le climat de revendications antiracistes ayant fait suite à la mort de George Floyd a entraîné un regain d’intérêt pour le cas Lakeith Smith, qui s’il ne perdra pas son souffle vital comme Floyd au cours de sa détention, n’en perdra pas moins sa vie d’adulte à cause des dysfonctionnements de la justice locale.

VOUS AIMEREZ AUSSI: 

Le plus long prisonnier disculpé américain obtient un million de dollars de dédommagements

 

Articles : 1093