NÉGROPHOBIE

Au Brésil, un jeune Noir est tué toutes les 23 minutes

Des statistiques ont montré qu’au Brésil, un jeune Noir était tué toutes les 23 minutes. 75.4% des personnes tuées par la police dans le pays sont des Noirs.

La médiatisation des problèmes des Noirs Américains et son impact sur ceux des autres Noirs du monde

De par leur statut de première minorité ethnique de la première puissance économique et culturelle du monde, les Noirs Américains bénéficient d’une plus grande visibilité et influence que les autres Noirs de la planète. Cette exposition peut, dans une perspective, minimiser l’attention et l’intérêt envers les autres populations noires, leurs difficultés et leurs réussites. Inversement, l’exposition de problèmes des Noirs Américains elle peut aussi attirer l’attention sur l’existence de problèmes similaires chez d’autres populations. Ce fut le cas avec le mouvement #BlackLivesMatter aux Etats-Unis et la mort d’Adama Traoré ou l’agression de Théo Luhaka en France. Aux Etats-Unis toutefois, le nombre de morts de Noirs causées par des bavures policières semble autrement plus élevé qu’en France. Le phénomène inverse existe entre les homicides de Noirs aux Etats-Unis et au Brésil. Les seconds, bien moins médiatisés à l’échelle mondiale que les premières, apparaissent pourtant comme bien plus nombreux.

Au Brésil, un jeune Noir tué toutes les 23 minutes

Dans un précédent article, nous rappelions que selon une étude de 2012, 77% des morts de 15 à 29 ans étaient des Noirs. The Permanent Forum Racial Equality, une association anti-raciste brésilienne a rapporté qu’en 2016, un jeune Noir était tué toutes les 23 minutes. En 2019, le Foro Brasileño de Seguridad Pública a rapporté que le pourcentage de Noirs parmi les Brésiliens tués par la police était similaire, avec 75,4%. Les afro-descendants s’identifiant comme ‘Noirs’ sont effectivement beaucoup plus nombreux au Brésil qu’aux Etats-Unis. Les Noirs américains comptent moins de 13% de la population américaine alors que les Noirs brésiliens représentent un peu plus de la moitié de la population de leur pays. Mais la police brésilienne est autrement plus meurtrière que sa consoeur américaine. Selon Antonio Almeida de l’Université de São Paulo s’exprimant auprès de nos confrères de la BBC,  6000 personnes seraient tuées par an au Brésil par la police contre 1000 aux Etats-Unis et…18 en France (en 2017). La situation n’est pas seulement due au plus grand nombre de crimes violents conduisant à des meurtres au Brésil qu’aux Etats-Unis. Il est aussi du à la conception différente de leur métier qu’ont les policiers brésiliens de leur métier. Selon Almeida, la police brésilienne ne se préoccupe pas tant de défendre des vies humaines que de défendre des propriétés.

VOUS AIMEREZ AUSSI: 

Brésil: un Noir de 14 ans tué par un policier

 

Articles : 514