SOCIÉTÉ

John Boyega signe avec Netflix pour créer des films africains

L’acteur britannique d’origine nigériane John Boyega a annoncé qu’il co-produirait, avec Netflix, des films qui mettront en évidence les riches traditions ouest et est-africaines dans le domaine du storytelling et notamment de la mythologie.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

L’inclusivité de Netflix s’ouvre aux films africains

Le géant du streaming Netflix est connu pour être ouvert aux contenus mettant en scène des personnages issus des minorités sexuelles. En comparaison, un autre type de contenu moins représenté dans le monde, les contenus africains, n’ont été que très récemment intégrés parmi les productions originales Netflix. En 2020, Queen Sono fut ainsi la première série originale Netflix issue du continent noir. Ce thriller est toutefois sud-africain. Or cette nation, à cause de son histoire particulière devance souvent les autres pays africains en termes de budgets alloués au infrastructures de divertissement. Le développement de projets culturels modernes en Afrique du Sud n’est donc que rarement suivi par un développement comparable ailleurs au sud du Sahara.

John Boyega, les Noirs et l’Afrique à Hollywood 

En 2017, l’acteur britannique John Boyega déclarait qu’il regrettait l’absence de Noirs dans la série Game of Thrones. Il faisait alors grincer des dents de Blancs comme de Noirs. Les premiers lui reprochaient de vouloir ajouter de la diversité dans toutes les séries relevant de l’histoire et de l’imaginaire européen. Les seconds lui demandaient de plutôt créer des séries mettant en scène des récits africains dans lesquels pourront jouer des acteurs noirs.

Lire aussiJohn Boyega regrette qu’il n’y ait pas de Noirs dans Game of Thrones

Des films africains sur Netflix

L’année suivante, il expliquait penser qu’ « Hollywood était prêt à raconter des histoires africaines ». En 2020, l’acteur de Star Wars a mis tout le monde d’accord en joignant les actes aux paroles. A travers UpperRoom, sa société de production basée en Grande-Bretagne, Boyega s’est engagé avec Netflix pour créer des films africains qui seront diffusés par la plateforme. Ils s’inspireront pour cela de classiques de Nollywood, de mythologie ou de littérature africaines.

Des trois premiers projets, deux seront apparemment nigérians alors que le troisième devrait être  égyptien. Il est tentant de croire que ce dernier fera référence à l’Egypte ancienne. Cette dernière est en effet de loin l’aspect le plus attractif du pays pour le reste du monde. Si c’est le cas, reste à savoir comment sera traitée la question du phénotype des Egyptiens anciens. Le ‘public noir’ devrait attendre d’un acteur noir comme Boyega qu’il réalise l’un de ses plus grands rêves, celui de voir un film sur l’Egypte ancienne avec des acteurs noirs dans le rôle des pharaons égyptiens et de leurs sujets. Cette perspective semble peu concevable pour un film égyptien, quant on connait la réticence de nombre d’Egyptiens modernes à considérer leurs ancêtres comme ayant été des Noirs.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Lorsque l’Egypte boycottait un film pour avoir fait jouer son président par un acteur noir

 

Articles : 1092