DIVERTISSEMENT

Rema, nouvelle icône de mode ?

Le blogueur mode ivoirien BLÉ POCKPA a vous fait vivre les moments forts  de la Fashion Week de Lagos, l’un des événements les plus importants sur le calendrier de la mode Africaine !

Qui est Rema ?

Vous ne le connaissez peut être pas encore mais c’est le petit prince de l’Afrobeat. Protégé de Don Jazzy, l’ex producteur de la chanteuse Tina Savage. Son titre « Dumebi » est un hit qui se dessine sur toutes les lèvres à chaque fois qu’il est joué !

La star montante de l’Afrobeat a seulement 18 ans. Né dans une famille chrétienne, Rema fait ses premiers pas de chanteur à l’église, puis dans un groupe d’étudiants… avant d’être repéré par le frère de Don Jazzy et d’être signé chez Mavin Records. On le compare déjà à Wizkid.

Rema, mannequin ?

Lors de la première journée des défilés, qui aurait imaginé qu’il se pointerait sur le T ?  Le jeune prodige de l’Afrobeat, créait la surprise le premier soir des shows en défilant pour la collection « United we stand, divided we fall » [ ndlr : ensemble nous régnons, divisés, nous tombons], fruit de la collaboration entre les marques britano-nigerianes Tokyo James et TTYA London. C’était lors de la très vibrante Lagos Fashion Week, un événement mode qui rassemble chaque année plus de 50 designers venant des 4 coins du continent.

Notre cher Rema mordait le catwalk, mine boudeuse. Engouffré dans une combinaison style doudoune de couleur noire. Le jeune adulte marchait aux côtés du Disc-jockey nigérian DJ Spinall, sous les ovations du public.

 

Rema, chouchou des marques ?

Son charisme lui confère une image marketable auquel de nombreuses marques africaines ne peuvent demeurer insensibles. En effet, sa popularité n’étant plus à démontrer dans le pays le plus peuplé d’Afrique, doit-on s’attendre à le voir conquérir le reste du continent, la diaspora et même au-delà? Wait and see !