CULTURE

Qui est James BKS, la signature française d’Idris Elba

En 2018, Idris Elba lançait 7 Wallace, son propre label musical. Plus connu comme acteur que DJ, son premier art, l’annonce remuait avec enthousiasme le monde de la musique. Comme première signature de son écurie, il a choisi un francophone discret au cv remarquable, James BKS.

James BKS est compositeur et producteur. C’est aux Etats-Unis, où il s’installe avec sa famille à l’adolescence, que se révèle son talent pour la musique. Autodidacte, il compose des instrus qui attirent rapidement l’attention de managers influents du petit milieu de l’industrie. Ainsi démarre sa carrière, et sur les chapeaux de roues ! James BKS collabore avec des références du Hip-Hop telles que Ja Rule ou Talib Kweli. Effectuant la navette entre l’Amérique et la France, il décide finalement, après plusieurs années riches en expériences et en remises en questions, de poser à nouveau ses valises dans l’hexagone. Avec sa compagne et associée, il monte Grown Kid, une maison créative qui produit des identité sonores pour différents prestataires. Car, bien que conquis par le mouvement hip-hop, comme beaucoup à son époque, James a d’autres ambitions. En réalité, sa première passion est la musique de films. Ainsi, le monde francophone, excepté quelques illustres rappeurs avec lesquels il avait déjà travaillé, le découvre en 2016. Avec le compositeur Tibaut Agyeman, James produit la musique du film  Le Gang des Antillais, de Jean-Claude Barny.

Avec Grown Kid, il se lance également dans la production d’artistes et se heurte à la facette la moins artistique de sa carrière. Bridé par l’industrie, frustré de devoir se plier aux diktats d’un milieu en faible évolution, le créateur se retrouve à un carrefour. La direction qu’il choisit finalement de prendre tient beaucoup à sa situation personnelle d’alors. En effet, à cette étape, James BKS fait connaissance et renoue avec son père biologique, légende de la musique, Manu Dibango. A l’aube de sa propre paternité, en plein questionnement, il a donc le désir de matérialiser une démarche qui l’anime depuis longtemps…

 

James, français d’origine camerounaise ayant passé une importante partie de sa vie aux Etats-Unis, veut harmoniser ses identités afin de se présenter tel qu’il est : afro descendant, afropéen, afro tout court. D’autant que Ryan Coogler vient de révolutionner le monde du cinéma avec le film  Black Panther. Cette imagerie, cette valorisation de l’Afrique poussée à son paroxysme, ce fantasme recréé à partir de l’histoire millénaire occultée du continent, le Wakanda. Tous ces éléments touchent profondément le jeune chef d’entreprise qui décide de mettre en musique cette réflexion. Plus question de rester dans l’ombre, James s’exprime désormais et enfante Kwele , son premier single, en 2018. Un morceau qui, au-delà de la mélodie, est un véritable appel pour cette génération d’afro en proie à la même quête identitaire. Ce premier volet le mène d’abord à la rencontre de la tribu Kwele, au Gabon puis, à celle d’un puissant producteur. C’est d’ailleurs lui qui fera la connexion entre James et Idris Elba, qui vient à l’époque de monter son label, 7 Wallace.

Idris Elba est immédiatement conquis par la démarche et le talent de James. C’est donc presque naturellement qu’après avoir participé au remix du titre, Idris signe James dans son écurie. Ici démarre la collaboration de ces deux maisons. Parallèlement, James poursuit son aventure, à la rencontre de ses racines africaines et sort le morceau Mawakanda, clin d’œil assumé aux 17ème volet signé Marvel. Les deux hommes préparent actuellement un projet commun qui, au-delà de matérialiser cette ode à l’Afrique, posera les prémices d’un mouvement culturel et artistique sans précédent.

Rendez-vous dans quelques jours pour découvrir le chapitre suivant de l’épopée afro futuriste de James BKS. En attendant, redécouvrez notre portrait d’un mélo- entrepreneur:

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Articles : 691