SOCIÉTÉ

Mort d’Ibrahima à Villiers-le-Bel: deux versions du drame

Ce dimanche 6 octobre aux alentours de 17h, Ibrahima, un jeune homme âgé de 22 ans est décédé rue Salvador-Allende dans un accident de moto, alors que des policiers procédaient à une interpellation à proximité.

Les faits se sont déroulés dans le quartier de la Cerisaie à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise). Présents après avoir poursuivi un automobiliste qui tentait de s’échapper, les forces de l’ordre barraient la rue autour du véhicule abandonné par le chauffeur.

Mort d’Ibrahima à Villiers-le-Bel: deux versions du drame

C’est alors qu’Ibrahima arrive en moto dans ladite rue à « vitesse élevée », précise le préfet du Val d’Oise. L’un des policiers a « esquissé le geste de ralentir(…) mais le motard est monté sur le trottoir, ré-accélérant avant de freiner brutalement et de perdre le contrôle de sa machine« , ajoute-t-il. D’après cette version, Ibrahima serait décédé des suites de l’impact de sa moto contre un poteau.

Pourtant, une seconde version des faits, aux allures de bavures policières, circulent parmi les habitants. Selon deux témoins ayant assisté à la scène, trois véhicules de police étaient en effet déjà sur place pour l’interpellation du chauffeur.

« Quand ils ont entendu le bruit de la moto qui s’engageait dans la rue, un camion des forces de l’ordre a démarré et lui a bloqué la route. Pour l’éviter, la moto a voulu monter sur le trottoir. Mais elle a guidonné. La moto a volé sur la route, et lui, dans le poteau », témoignent-ils. « La police a tout de suite déplacé la moto de la route au trottoir pendant que leurs collègues faisaient un massage cardiaque sur le motard ».

Les circonstances de ce drame demeurent encore floues. Néanmoins, la scène s’est déroulée au pied d’une caméra de surveillance dont les images devaient permettre de connaître la réalité des faits. Ce drame qu’est la mort d’un jeune homme de 22 ans survient dans une ville déjà marquée. En effet,  en 2007, deux adolescents de 15 et 16 ans avaient trouvé la mort dans la collision de leur moto avec une voiture de police.

La Brigade anti-négrophobie appelle à un rassemblement ce lundi 7 octobre à partir de 17h dans le quartier de La Cerisaie.

Articles : 453