DIVERTISSEMENT

Jay-Z va devenir propriétaire d’une équipe de la NFL

Le rappeur et entrepreneur américain Jay-Z va devenir le premier noir à devenir propriétaire d’une équipe de la NFL, la ligue professionnelle de football américain. Il s’est par là attiré les critiques de plusieurs voix noires américaines lui reprochant d’investir dans cette fédération d’où a été mise au ban Colin Kaepernick.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

2019, une année de premières pour Jay-Z

En juin 2019, nos confrères de Forbes Magazine révélaient que Jay-Z était officiellement devenu un milliardaire. Il s’agissait là d’une première pour un artiste hip-hop.

Lire aussiJay-Z devient le premier artiste hip-hop milliardaire

Cette année fut semble-t-il riche en premières pour Jay-Z, puisqu’en août 2019, nos confrères de TMZ ont annoncé qu’il s’apprêtait à devenir propriétaire majoritaire d’une équipe de la NFL, la ligue professionnelle de football américain. La première dans ce dernier cas est qu’il deviendra le premier Noir à ‘posséder’ une équipe de la NFL.

La fin de l’esclavage moderne (sic) de la NFL?

On peut se demander si cette première ne marque pas la fin d’une époque, puisqu’en décembre 2018 par exemple, la superstar de la NBA Lebron James qualifiait les propriétaires de la NFL de ‘vieux blancs à la mentalité d’esclavagiste’ à cause de leur manière de disposer de leurs joueurs, souvent noirs, et de leurs corps comme ils le souhaitent. Ce n’était toutefois pas là la première fois qu’une telle remarque était faite envers le milieu du football américain professionnel. En 2011, Adrian Peterson, alors joueur des Minnesota Vikings, avait comparé les conditions de travail de la NFL à de l »esclavage moderne’.

Voir un Noir comme Jay-Z devenir propriétaire d’un club serait-il le signe de l’émergence d’une nouvelle ère? D’évolution oui, mais de changement assurément non. En pleine polémique sur Colin Kaepernick, sans club depuis 2016 après ses protestations contre la politique du président américain Donald Trump, beaucoup ont critiqué le choix de Jay-Z.

Lire aussi : Colin Kaepernick désormais sans club, Spike Lee trouve cela suspect

Des critiques des proches de Kaepernick contre Jay-Z

Eric Reid, le meilleur ami de Kaepernick, a ainsi dénoncé le fait qu’il y a peu de temps encore, Jay-Z soutenait Kaepernick et appelait au boycott de la NFL. Reid a qualifié la présente attitude de Jay-Z de ‘méprisable’.

Plusieurs fois interrogé au sujet de de Kaepernick après son rapprochement avec la NFL, Jay-Z a semblé à botter en touche. Affirmant vouloir changer les choses de l’intérieur, il a notamment  déclaré penser que « le temps de s’agenouiller était passé ». Avant l’annonce de son acquisition d’un club, il avait officiellement fait part de son partenariat avec la NFL dans le cadre d’Inspire Change, une fondation dédiée à la justice sociale. Elle avait été lancée pour calmer les critiques contre la NFL… suite à son traitement des protestations de Kaepernick.

Jay-Z a prétendu s’être entretenu avec Kaepernick au préalable. Mais cela a été formellement été démenti par la compagne de ce dernier, Nessa Diab.

Le rappeur américain pourrait toutefois sortir de la tête de l’eau de cette polémique s’il en venait à recruter Kaepernick, sans club depuis plusieurs saisons. L’attitude ambigüe de Jay-Z ne semble pas indiquer une telle décision.  Elle semble au contraire suggérer, pour reprendre la comparaison de Lebron James, que si la couleur de peau des propriétaires de clubs de la NFL évolue, ce n’est pas encore le cas de leur traitement des nègres des champs.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Jay-Z a remplacé P.Diddy en tant que rappeur le plus riche du monde

 

Articles : 987