ENTREPRENEURIAT

Cette Nigérienne transforme des plantes nuisibles en gaz naturel

Mariama Mamane, une ingénieure nigérienne, transforme les jacinthes d’eau, des plantes nuisibles, en de l’engrais et en compost pour agriculteurs. Elle en obtient du gaz naturel qu’elle met à la disposition des familles n’ayant pas accès à l’électricité.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Les jacinthes d’eau, des plantes nuisibles pour les pêcheurs 

Les jacinthes d’eau sont des plantes aquatiques à la croissance particulièrement rapide. Importées en Afrique de l’ouest ces derniers siècles, elles ont un impact particulièrement nuisible sur les activités des pêcheurs.

plantes

Berge de l’île Ndere étouffée par les jacinthes d’eau, Lac Victoria, Kenya.
Crédit : Valerius Tygart

En premier lieu, la croissance très rapide de ces plantes à fleurs épaisses empêche la navigation des pêcheurs.

En second lieu, elle empêche le passage du soleil vers les algues et donc la production de celles-ci. Les algues étant une nourriture principale des poissons, leur nombre diminue au grand dam des pêcheurs.

La survie des poissons est aussi menacée par l’absorption, par les jacinthes d’eau, de l’oxygène présent dans l’eau.

Mariama Mamane, ou la transformation des jacinthes d’eau à des fins utiles

Dans son Niger natal, Mariama Mamane a remarqué les problèmes causés par ces plantes. Au delà de s’en plaindre, elle a trouvé un moyen de les transformer en des ressources précieuses.

Cette ingénieure environnementale a ainsi créé Jacigreen, une machine permettant de couper les jacinthes d’eau et de les transformer en engrais et en compost.

plantes

Mariama Mamane

Grâce à des sacs attachés au générateur de la machine, elle parvient à récupérer du biogaz lors du procédé.

Basée depuis 2013 au Burkina Faso où elle étudie l’ingénierie, la jeune femme âgée de 29 ans en juillet 2019 espère fournir de l’électricité grâce à son biogaz à 500 foyers d’ici 2021. A cette date, elle espère aussi avoir fourni son engrais à mille agriculteurs.

S’il rencontre le succès, le Jacigreen de Mariama Mamane devrait aussi limiter la déforestation et la désertification.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Yacouba Sawadogo, l’homme qui a arrêté le désert

Articles : 987