HISTOIRE

La création des Negro Leagues comme rempart à la Ségrégation

Les Negro Leagues étaient des ligues professionnelles américaines de baseball réservées aux noirs américains lors de la période de ségrégation, de la fin du XIXe siècle à 1948.

En 1887, les ligues nationale et mineures excluent officiellement les joueurs noirs de baseball. Cette ségrégation prend fin en 1947 avec l’arrivée de Jackie Robinson chez les Dodgers de Brooklyn. Les Negro Leagues cessent alors leurs activités. Ainsi, durant plus d’un demi-siècle, la Negro League a vu évolué les plus grands athlètes de la longue histoire du baseball.

Élu au Temple de la renommée, Jackie Robinson fut le premier noir à évoluer en Ligue majeur de 1947 à 1956. Il est le meilleur joueur de l’histoire du baseball et le joueur noir mieux payé chez les Dodgers de Brooklyn. De plus, Jackie Robinson est de ceux qui ont ouvert la voie au mouvement des droits civiques aux Etats-Unis. Au milieu des années 1960, Robinson devint une figure du mouvement révolutionnaire.

Robinson est partisan de l’approche non violente du Dr King et membre de la NAACP. Il a rejeté les mesures plus extrêmes proposées par de jeunes leaders tels que H. Rap ​​Brown et Huey Newton, et s’est opposé à Malcolm X. Il est celui qui aurait influencé Rosa Parks. Néanmoins, son influence en tant qu’icône de sport noir est moindre que celles d’un Muhammad Ali et d’un Jim Brown à la rhétorique plus virulente.

Articles : 322