SOCIÉTÉ

La ville haïtienne Port-de-Paix secouée par un séisme dévastateur

Au moins 12 personnes ont perdu la vie après le tremblement de terre d’une magnitude de 5,9 qui a dévasté Haïti.

La ville haïtienne de Port-de-Paix secouée par un séisme dévastateur

Un séisme d’une magnitude de 5,9 a frappé à Haïti, au soir du 6 octobre 2018. Ce dernier à causé de nombreux dégâts matériels et a provoqué la mort de 12 personnes (peut-être même 14). Le tremblement de terre a, de plus, été suivi par une puissante réplique d’une magnitude de 5,2 magnitude, dimanche 7 octobre [1]. L’agence de protection civile haïtienne, en charge de la gestion des risques et des désastres sur tout le territoire, a annoncé la mort d’au moins 8 personnes dans la ville côtière de Port-de-Paix et de 3 personnes dans la localité voisine du Gros-Morne, dans la province de l’Artibonite. Une autre personne est décédée à Saint-Louis du Nord, selon un tweet du Secrétaire d’État à la communication de la République d’Haïti, Eddy Jackson Alexis.

Séisme

Parmi les victimes du séisme de samedi soir, se trouvait un garçon de 5 ans écrasé par l’effondrement de sa maison ainsi qu’un homme tué dans un auditorium en train de s’écrouler. Les autorités ont indiqué que 188 personnes avaient été blessées durant les tragiques événements.

Haïti, pays dont l’économie est la plus pauvre de l’Amérique et où beaucoup d’habitants vivent dans des conditions précaires, est vulnérable aux tremblements de terre et aux ouragans. Rappelons-nous qu’un séisme d’une magnitude beaucoup plus grande (7,1) avait ravagé une grande partie de la capitale en 2010 et avait causé la mort d’environ 300 000 personnes.

séisme

Ecole détruite par le séisme d’une magnitude de 5,9, à Gros Morne, en Haïti, le dimanche 7 octobre 2018.

Le président Jovenel Moise a exhorté la population à faire des dons de sang et a demandé aux agences internationales d’aide humanitaire de se coordonner avec les agences locales pour éviter les doubles emplois. Dimanche soir, le gouvernement n’avait pas encore fourni d’estimation chiffrée des dégâts.

Le séisme a été légèrement ressenti dans la capitale, ainsi que dans la République Dominicaine voisine et dans l’est de Cuba, où aucun dégât n’a été signalé.

Kimbé rèd, pa moli ayiti chéri !

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Séismes et tsunamis meurtriers : les Antilles en danger

Notes et références

[1] « Haïti: Au moins 12 morts dans un séisme de magnitude 5,9« , 20minutes.fr, publié le 7 octobre 2018.

[2] « A Haïti, le chaos après le séisme« , liberation.fr, publié le 13 janvier 2010.

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 450