SOCIÉTÉ

L’évêque qui présidait les funérailles d’Aretha Franklin présente ses excuses après avoir «peloté» Ariana Grande

Charles H. Ellis III qui présidait les funérailles d’Aretha Franklin, a présenté ses excuses vendredi auprès d’Ariana Grande pour la façon dont il l’avait touchée sur scène ainsi qu’une blague qu’il avait faite à propos de son nom.

Charles H. Ellis III, prédicateur pentecôtiste apostolique afro-américain dirigeait les funérailles de la « Queen of Soul » Aretha Franklin et a accueilli maladroitement (c’est le moins que l’on puisse dire) sur scène, l’artiste Ariana Grande qui venait d’interpréter « (You Make Me Feel Like) A Natural Woman« . En effet les spectateurs ont pu voir la main d’Ellis positionnée au dessus de la taille de la chanteuse et actrice de 26 ans, tout contre sa poitrine.

I heard of “laying hands” on people in the church… But DAMN? #TeamDL #reachoutandtouchsomeone #lol

Publiée par D.L. Hughley sur Vendredi 31 août 2018

Devant les réactions, le prédicateur a rapidement présenté ses excuses lors d’une interview à l’Associated Press au cimetière où Franklin a été enterrée vendredi 31 août 2018 dernier :

« Je n’ai jamais eu l’intention de toucher les seins d’une femme (…) Je ne sais pas je suppose que j’ai mis le bras autour d’elle (…) J’ai peut-être franchi la frontière, j’ai peut-être été trop amical ou familier mais encore une fois, je m’excuse. » [1]

#RespectAriana est une tendance mondiale après qu’un pasteur soit devenu très tactile avec @ArianaGrande aux funérailles d’Aretha Franklin

Le prédicateur pentecôtiste apostolique afro-américain a déclaré avoir serré tous les artistes au cours des 8 heures d’office de vendredi, déclarant :

« Je serre tous les artistes féminins et les artistes masculins ». [1]

Il continuera en déclarant :

« Tous ceux qui étaient debout, je leur ai serré la main et les ai embrassés. C’est ce que nous sommes tous dans l’église. Nous sommes tous les sujets de l’amour. » [1]

Il a ajouté:

« La dernière chose que je veux, c’est d’être la distraction du jour. Tout est une question d’Aretha Franklin. » [1]

Ce n’était pas la seule chose pour laquelle l’évêque a présenté ses excuses. Plus tôt lors de l’office, il avait plaisanté à propos du nom d’Ariana Grande, lui disant :

« Quand j’ai vu Ariana Grande au programme, j’ai pensé que c’était une nouveau menu chez Taco Bell » [1]

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Agressions sexuelles et harcèlements: des femmes racontent leur finale de la CdM

Notes et références

[1] « AP Exclusive: Franklin funeral bishop apologizes to Grande« , www.apnews.com, publié le 1er septembre 2018

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 425

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter