Trilogie Kemi Seba

L’évêque qui présidait les funérailles d’Aretha Franklin présente ses excuses après avoir «peloté» Ariana Grande

Société

L’évêque qui présidait les funérailles d’Aretha Franklin présente ses excuses après avoir «peloté» Ariana Grande

Par Makandal Speaks

Charles H. Ellis III qui présidait les funérailles d’Aretha Franklin, a présenté ses excuses vendredi auprès d’Ariana Grande pour la façon dont il l’avait touchée sur scène ainsi qu’une blague qu’il avait faite à propos de son nom.

Charles H. Ellis III, prédicateur pentecôtiste apostolique afro-américain dirigeait les funérailles de la « Queen of Soul » Aretha Franklin et a accueilli maladroitement (c’est le moins que l’on puisse dire) sur scène, l’artiste Ariana Grande qui venait d’interpréter « (You Make Me Feel Like) A Natural Woman« . En effet les spectateurs ont pu voir la main d’Ellis positionnée au dessus de la taille de la chanteuse et actrice de 26 ans, tout contre sa poitrine.

I heard of “laying hands” on people in the church… But DAMN? #TeamDL #reachoutandtouchsomeone #lol

Publiée par D.L. Hughley sur Vendredi 31 août 2018

Devant les réactions, le prédicateur a rapidement présenté ses excuses lors d’une interview à l’Associated Press au cimetière où Franklin a été enterrée vendredi 31 août 2018 dernier :

« Je n’ai jamais eu l’intention de toucher les seins d’une femme (…) Je ne sais pas je suppose que j’ai mis le bras autour d’elle (…) J’ai peut-être franchi la frontière, j’ai peut-être été trop amical ou familier mais encore une fois, je m’excuse. » [1]

#RespectAriana est une tendance mondiale après qu’un pasteur soit devenu très tactile avec @ArianaGrande aux funérailles d’Aretha Franklin

Le prédicateur pentecôtiste apostolique afro-américain a déclaré avoir serré tous les artistes au cours des 8 heures d’office de vendredi, déclarant :

« Je serre tous les artistes féminins et les artistes masculins ». [1]

Il continuera en déclarant :

« Tous ceux qui étaient debout, je leur ai serré la main et les ai embrassés. C’est ce que nous sommes tous dans l’église. Nous sommes tous les sujets de l’amour. » [1]

Il a ajouté:

« La dernière chose que je veux, c’est d’être la distraction du jour. Tout est une question d’Aretha Franklin. » [1]

Ce n’était pas la seule chose pour laquelle l’évêque a présenté ses excuses. Plus tôt lors de l’office, il avait plaisanté à propos du nom d’Ariana Grande, lui disant :

« Quand j’ai vu Ariana Grande au programme, j’ai pensé que c’était une nouveau menu chez Taco Bell » [1]

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Agressions sexuelles et harcèlements: des femmes racontent leur finale de la CdM

Notes et références

[1] « AP Exclusive: Franklin funeral bishop apologizes to Grande« , www.apnews.com, publié le 1er septembre 2018